Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Faits Divers - Société
18/10/2008 - 15:03

DSK serait visé par une enquête pour abus de pouvoir

New York- Le directeur général du FMI, le Français Dominique Strauss-Kahn, fait l'objet d'une enquête concernant un possible abus de pouvoir dans le cadre d'une liaison avec une subordonnée.



Cette affaire survient en pleine crise financière et bancaire internationale qui a conduit plusieurs pays à solliciter l'aide de l'organisation internationale.

"Une accusation a été portée concernant un comportement personnel inapproprié du directeur général", a déclaré Masood Ahmed, porte-parole en chef du FMI.

"Toutes les accusations, notamment lorsqu'elles concernent la direction, doivent faire l'objet d'une enquête", a-t-il ajouté.

Dans un communiqué, Dominique Strauss-Kahn reconnaît avoir eu une liaison. Il précise que l'"incident qui s'est produit dans ma vie privée" a eu lieu en janvier 2008.

"A aucun moment, je n'ai abusé de ma position de directeur général du Fonds", dit-il. "J'ai coopéré et je continuerai de coopérer avec un conseil extérieur au FMI concernant cette affaire".

L'ancien ministre socialiste de l'Economie et des Finances a été élu en septembre 2007 à la tête de l'organisation internationale. Sa candidature, soutenue par l'Union européenne et les Etats-Unis, avait été avancée par Nicolas Sarkozy, dans le cadre de sa politique d'ouverture.

Il avait été battu par Ségolène Royal dans la course à l'investiture socialiste pour l'élection présidentielle de 2007.

Le FMI a fait appel fin août à la société Morgan, Lewis et Bockius LLP pour mener l'enquête dont les résultats devraient être connus à la fin du mois.

Elle a été demandée par A. Shakour Shalaan, qui représente l'Egypte et les autres pays arabes au conseil d'administration du FMI, sur les conseils des représentants américains et russes

En juin 2007, le président de l'époque de la Banque mondiale, Paul Wolfowitz, avait été contraint à la démission après le scandale provoqué par la promotion et l'augmentation salariale obtenues par sa compagne qui était également une salariée de l'organisation.

La gestion de l'enquête a suscité des critiques au FMI, une partie des 24 membres de son conseil d'administration n'ayant été informés des accusations pesant sur son directeur général que vendredi.

Certains font valoir que les membres du FMI qui avaient connaissance de ces accusations auraient pu utiliser cette information à leur profit dans le cadre de leurs discussions avec Dominique Strauss-Kahn sur l'attribution de certains financements notamment.

L'enquête porte sur la liaison qu'a eue "DSK" avec Piroska Nagy, qui occupait à l'époque un poste à responsabilité au département Afrique du FMI.

Elle a démissionné en août dans le cadre de la politique de réduction de ses effectifs menée par le FMI et elle a depuis rejoint la Banque européenne pour la reconstruction et le développement.

L'enquête devra déterminer si Nagy, qui est mariée à un économiste d'origine argentine, Mario Blejer, a perçu des indemnités de départ supérieures à la normale


Source: Yahoo News


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel






Partageons sur FacebooK
Petites annonces