Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Sénégal d'Aujourd'hui
14/07/2008 - 12:39

Dakar: El Hadji Diouf prend à partie Doudou Wade

Dakar: La tension est toujours vive à l’Assemblée nationale Sénégalaise. Cette fois, c’est le député Me El Hadji Diouf qui qui prend à partie Doudou Wade, président du groupe parlementaire «libéral et démocratique». Et là, force est de dire que le départ de Moustapha Cissé Lô lui a servi de prétexte pour revenir à la charge et tirer sur un «menteur et un sectaire». Vous aurez deviné Doudou Wade.



 «Je suis profondément déçu par le comportement de Doudou Wade. Qui se réjouit de la démission de l'honorable député Moustapha Cissé Lô du groupe parlementaire «Libéral et démocratique» dont il est le Président», déplore, d'emblée, le chef du Parti des travailleurs et du peuple (Ptp).

En effet, pour Me El Hadji Diouf, «l'acte de Doudou Wade prouve qu'il n'est pas digne d'être à la tête d'un groupe parlementaire». Du simple fait «qu'il n'est pas un rassembleur encore moins un meneur d'hommes». Pire, constate l'avocat, «il ne dit pas la vérité en soutenant devant la presse que le groupe parlementaire a été soulagé par le départ de Moustapha Cissé Lô». Pour illustrer ses propos, il soutient que «le groupe parlementaire ne s'est pas réuni depuis l'élection du bureau à l'ouverture de la présente session».

du fait de  cette situation, Me Diouf fait savoir que «les déclarations de Doudou Wade n'engagent que lui». Et c'est la raison pour laquelle il invite le groupe, «qui n'a jamais pris de position depuis le départ de Moustapha Cissé Lô», de demander des explications à Doudou Wade. Qui l'engage dans des combats d'arrière-garde et des oppositions crypto personnels».

C'est ainsi que  Me Diouf note que «Doudou Wade est en train de paniquer». Car, explique-t-il, «sur les 131 députés qu'il avait convoqués, seuls 27 ont répondu présents. Les autres ont préféré le boycotter pour lui afficher leur mépris total». Ce qui pousse l'ex-ministre du Réseau hydrographique national «d'espérer que Doudou Wade, compte tenu de la défaillance des députés, démissionne». «C'est lui qui doit quitter et non Moustapha Cissé Lô. Il est en train d'empoisonner et de polluer l'atmosphère du groupe parlementaire», tempête Me Diouf. Selon lui, «Doudou Wade est un sectaire, un grand comploteur devant l'Éternel. Il monte les uns contre les autres. Il dénigre et divise les gens. Il n'a pas les qualités d'un dirigeant. Surtout qu'il est très limité intellectuellement et n'a pas d'expérience politique». Sinon, s'interroge Me Diouf, «comment il peut dire que si Me El Hadji Diouf était fort, il n'allait pas venir s'allier avec nous. Il serait parti seul».

Car,  ajoute Me Diouf, «c'est Me Wade qui a appelé Kara, Béthio, Me El Hadji Diouf…pour affronter les élections présidentielles avec eux». C'est ce qui explique, dit-il, «sa révolte devant le comportement du Président de l'Assemblée nationale Macky Sall et de Doudou Wade». «Macky Sall et Doudou Wade sont venus nous imposer une liste avant d'interdire tout débat. Ce que j'ai décrié. Et, j'ai été contre l'idée émise par Doudou Wade en voulant nous faire croire que le groupe, «Libéral et démocratique» est le prolongement du Pds. Ce qui est faux.

Tout ce que je demande à Doudou Wade, c'est de démissionner», conclut Me Diouf.


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel






Partageons sur FacebooK
Petites annonces