Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
L'Economie en temps réel et en continu
29/05/2008 - 11:59

Dans un marché attentiste, la Bourse de Paris poursuit sa hausse


A 09H40 (07H40 GMT), l'indice parisien vedette prenait 12,16 points à 4.983,27 points, au lendemain d'une nette hausse de 1,32%.



La Bourse de Paris progressait jeudi matin sur sa lancée de la veille, le CAC 40 gagnant 0,24% dans un marché sans grands écarts de cours, qui patientait avant la publication de plusieurs indicateurs en zone euro et aux Etats-Unis.

Londres avançait de 0,55%, Francfort de 0,38% et l'Eurostoxx 50 de 0,41%.

La place parisienne, privée d'annonce de société, emboîtait le pas à Wall Street, qui a enchaîné mercredi une deuxième séance de progression, et à Tokyo, où l'indice Nikkei a fini jeudi sur un bond de 3,03%.

Le cours du baril de pétrole, principale préoccupation des opérateurs, est reparti à la baisse jeudi dans les échanges électroniques en Asie, en raison de spéculations sur une baisse à venir de la consommation énergétique en raison de la flambée des prix.

Pressés par la grogne dans diverses professions, plusieurs pays européens ont appelé à agir face à la hausse des prix du pétrole, sans suivre cependant le président français, Nicolas Sarkozy, et son idée de plafonner la TVA sur les carburants.

Côté statistiques, les investisseurs attendent la publication à 09H00 GMT de la confiance économique en zone euro, avant l'annonce, aux Etats-Unis, de la deuxième estimation de la croissance du premier trimestre et des demandes d'allocations chômage, à 12H30 GMT, ainsi que des stocks de pétrole brut à 14H30 GMT.

Pour Valérie Plagnol, du Crédit Mutuel-CIC, le produit intérieur brut américain devrait être révisé "en hausse par rapport à l'annonce initiale (+0,9% contre +0,6%), grâce au commerce extérieur, mais le ralentissement de la consommation des ménages devrait être confirmé".

Par ailleurs, "les données sur les profits des entreprises devraient à nouveau se dégrader, et nous donner une bonne indication sur la direction des marchés actions dans les prochains trimestres", a estimé Rob Carnell, économiste de la banque néerlandaise ING.

AIR LIQUIDE (+0,22% à 93,72 euros) va investir un total de 110 millions d'euros dans de nouvelles capacités de production en Allemagne et au Portugal dans le cadre de son programme de développement 2007-2011.

SANOFI-AVENTIS (+1,17% à 47,44 euros) a retiré le dossier de demande d'homologation de son médicament Aquilda contre l'hyponatrémie (diminution du taux de sodium dans le sang) déposé auprès de l'agence européenne du médicament.

ALCATEL-LUCENT (+1,26% à 4,84 euros) profite du relèvement à "neutre" de la recommandation de Goldman Sachs, contre "vendre" auparavant, les analystes de la banque américaine misant sur la poursuite du redressement en Bourse de l'équipementier.

RENAULT (+0,93% à 64,29 euros), PSA PEUGEOT-CITROËN (+1,40% à 41,95 euros), MICHELIN (+0,21% à 57,91 euros), VALEO (+0,75% à 25,54 euros), FAURECIA (+0,79% à 31,97 euros) et AIR FRANCE-KLM (-1,25% à 16,63 euros), très sensibles aux prix du pétrole, réagissent diversement à la légère baisse du baril, resté au-dessus de 130 dollars.

SAINT-GOBAIN (-0,89% à 52,35 euros) pâtit de l'abaissement à "neutre" de la recommandation des analystes de Merrill Lynch, qui craignent de voir le groupe de matériaux de construction perdre de sa capacité à imposer des hausses de prix.

PIERRE ET VACANCES (+2,54% à 68,62 euros) grimpe malgré le quasi-triplement de sa perte nette au premier semestre 2007/2008, les analystes de Raymond James conseillant toujours à leurs clients d'acheter le titre "compte-tenu des perspectives de développement et des niveaux de valorisation".

NEXANS (+1,85% à 86,42 euros) va acquérir la société italienne Intercond, spécialisée dans les câbles spéciaux, pour un montant non communiqué.

SOMFY (stable à 178,95 euros) ne réagit guère à son entrée en négociation exclusive avec CIAT pour entrer à son capital, le CM-CIC expliquant manquer "de détail sur la dimension de cette participation (minoritaire, prix)", et craignant de voir le groupe "perdre en lisibilité" s'il se transforme en holding.

Source: news.yahoo.com

Y.K/sourcesWeb










Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn