Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Al Wihda International
06/01/2008 - 18:36

Darfour-Tchad: le « commandement unifié » de la rebellion armée est il durable?

Rebelles de l'est tchadien, un « commandement unifié » à quelle fin et pour combien de temps?


Ce qui a été annoncé par les rebelles tchadiens début décembre 2007 comme pouvant être la phase imminente et décisive de « l'assaut » contre le régime de N'Djamena s'est limité finalement, un mois après, à la mise sur piedau Tchad d'un « commandement unifié » des forces des trois principaux mouvements, l'UFDD, l'UFDD/Fondamentale et le RFC.



Pas une fusion totale de toutes les rebellions. Un simple « commandement unifié.» Encore à quel prix ! Á la suite des combats acharnés qui ont opposé l'armée gouvernementale aux rebelles de l'UFDD et du RFC fin novembre début décembre à l'est du Tchad et qui se sont soldés par la victoire de l'ANT sur les rebelles, les insurgés ont pris conscience d'« unifier » leurs forces.

Les rebellions tchadiennes qui se sont prêtées depuis de longs mois pour la conquête du pouvoir se sont heurtées à l'obstination sans faille d'une armée, dirigée par le président tchadien en personne, déterminée à sauvegarder le régime. L'issue des combats a été fatale pour toutes les parties belligérantes qui ont déploré plusieurs centaines de pertes en vies humaines de part et d'autre.

Après l'annonce faite par Idriss Deby Itno le 1er décembre 2007 à l'occasion des festivités marquant le dix-septième anniversaire de son arrivée au pouvoir, avoir « anéanti totalement » les rebelles de l'UFDD, une accalmie précaire règne à l'est du Tchad. Moins d'une semaine plus tard, l'opinion publique apprend également que les forces du RFC ont été à leur tour « totalement anéanties » par les forces gouvernementales. Depuis, les rebelles se sont livrés à une guerre médiatique en promettant de revenir à la charge mais aussi qu'ils n'hésiteraient pas à « tirer contre l'aviation française » qui survole leur position. De tradition rebelle tchadienne,

il faut subir d'abord un revers cuisant avant de chercher à palabrer pour se mettre d'accord, du bout des lèvres du moins. La cessation d'attaque constatée depuis près d'un mois sur le théâtre des opérations confirme l'annonce faite par le pouvoir d'avoir défait les rebelles. Ces derniers ont laissé entendre, début décembre, qu'ils allaient devoir mettre sur pied un « commandement unifié.»

Lire la suite de l'article de M. A. KEBIR et réagir dans Al Wihda Info.com


H.V/Source Web






H.V/Source Web

Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Partageons sur FacebooK