Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Afrique et Moyen-Orient
28/07/2008 - 12:07

Darfour: des ex-rebelles dénoncent une 2e attaque

KHARTOUM - Des anciens rebelles du Darfour ont accusé dimanche l'armée soudanaise d'avoir attaqué leurs forces pour la seconde fois depuis la tournée effectuée dans la région par le président Omar Hassan al Bachir.



L'armée soudanaise a démenti avoir attaqué les anciens rebelles.

Des dizaines de milliers de personnes ont applaudi les discours prononcés la semaine dernière par Bachir dans les chefs-lieux des trois Etats du Darfour, peu après avoir été accusé par la Cour pénale internationale (CPI) de génocide, crimes de guerre et crimes contre l'humanité.

Mais le chef du seul groupe de rebelles darfouris à avoir signé, en mai 2006, un accord de paix avec Khartoum, a déclaré qu'au moment même où Bachir invitait toutes les forces à se adhérer à un nouveau processus de paix, ses avions bombardaient des villages, tuant trois personnes.

Le Mouvement de libération du Soudan (MLS) de Minni Arcua Minnawi a déclaré dimanche que l'armée avait attaqué l'un de ses postes de police au Nord-Darfour, tuant quatre hommes avant de mener des opérations de fouille dans des villages voisins, ce que dément l'armée soudanaise.

L'attaque est intervenue à plus de 100 km au sud d'El Facher, la capitale historique du Darfour.

"C'est une escalade militaire très grave (...) et dans le même temps Bachir lance un appel à la paix", a dit à Reuters Mohamed Dirbin, porte-parole militaire de Minnawi.

L'armée soudanaise dit mener régulièrement des "opérations administratives" le long de cette route, mais a démenti avoir attaqué les forces de Minnawi.

"Ce n'est pas vrai, notre seul travail est d'accompagner les convois commerciaux et de civils", a dit un porte-parole de l'armée.

La Mission hybride des Nations unies et de l'Union africaine au Darfour (Minuad) a annoncé qu'elle mobilisait sers ressources aériennes limitées pour ouvrir une enquête. De fortes pluies ont rendu impraticable une grande partie de la région, de la superficie de la France.

"La Minuad va mettre en place une équipe conjointe pour vérifier la situation sur le terrain", a déclaré Noureddine Mezni, porte-parole de la Minuad.

L'Onu n'a pu acquérir la douzaine d'hélicoptères dont la mission avait un urgent besoin, et la Minuad ne dispose pour l'instant que du tiers de ses effectifs qui devraient en principe atteindre 26.000 soldats et policiers.

Minnawi est devenu conseiller de la présidence à la suite de l'accord de mai 2006, mais il a quitté son bureau de Khartoum et a regagné le Darfour il y a plusieurs mois, sans dire s'il reviendrait. Il a accusé Bachir de ne pas avoir la volonté politique d'appliquer l'accord.

Source: Yahoo News

Awa Diakhate










Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn