Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Afrique et Moyen-Orient
01/09/2020 - 22:18

Darfour,un espoir de paix pour un genocide oublié

Après des années de conflit, serait ce le bout du tunnel pour cette population du Darfour dont le génocide qui a tant fait de larmes et de morts, de faim, de soif avec son cortège de larmes et de sang.



Le gouvernement et les rebelles au Soudan signent un accord. Une guerre civile sanglante a ravagé le Soudan depuis 17 ans. Le gouvernement Soudanais et plusieurs autres groupes rebelles ont enfin signé un accord de paix pour mettre fin à la violence au Darfour et dans deux autres régions.
 
Après des années de combats, le gouvernement et plusieurs groupes rebelles au Soudan ont signé un accord de paix pour mettre fin aux conflits du Darfour, du Kordofan Sud et du Nil Bleu. Le vice-président du conseil militaire au pouvoir, Mohamed Hamdan Daglo ("Hemeti"), assisté de cinq chefs de groupes armés ont trouvé un accord pour que cesse la guerre. L'accord prévoit un certain nombre de points, dont la participation des rebelles au pouvoir à hauteur de 30% des sièges et leur intégration dans l'armée dans les trois prochaines années, le retour des personnes déplacées et la résolution des crimes.
 
Ce week-end, le gouvernement et le Front révolutionnaire, composé de cinq groupes rebelles dans les trois régions, se sont mis d'accord sur les conditions de paix. L'accord a été signé lundi à Juba, la capitale du pays voisin, le Sud-Soudan, où les négociations font l'objet d'une médiation internationale depuis l'année dernière.
Malgré ce début de paix timide, deux groupes rebelles n'ont pas été de la partie et n’ont signé l'accord. Il était temps car après 3000000 personnes tuées (estimation faite en 2008) et des millions de déplacés, ce serait immoral de continuer cette guerre insensée !!!
Tous espèrent, surtout la population locale, les premières victimes de cette guerre, que cet accord soit le bon. Pour rappel, en 2006 après 3 ans de conflits, un premier accord a déjà été conclu entre le pouvoir central et une partie des rebelles, mais la paix n’a jamais été vécue par la population depuis le début de la crise en 2003.

Serge Rabehaja











Flashback :
< >

Mercredi 16 Septembre 2020 - 11:42 Le Chef de l'Etat turc attaque Emmanuel Macron

Mercredi 16 Septembre 2020 - 11:38 Maroc : Un enfant de 11 ans violé et tué

Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn