Quantcast
Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pub       
pour y être
France
06/12/2008 - 12:22

Début du conseil national du PS


Paris- Le conseil national du PS s'est réuni samedi matin pour entériner la nouvelle direction du parti et le texte d'orientation présentés par la nouvelle Première secrétaire Martine Aubry.



Cette direction renouvelée et resserrée, constituée des seuls amis de Martine Aubry, Bertrand Delanoë et Benoît Hamon, ne comprend pas les amis de Ségolène Royal.

La candidate malheureuse au poste de Premier secrétaire, battue de 102 voix par Martine Aubry, n'assiste pas au conseil national, a-t-on appris dans son entourage avant le début de la réunion, qui s'est ouverte à 10h20.

"Il n'y a pas à prolonger par des images un pseudo combat de femmes", a déclaré à la presse le sénateur David Assouline, proche de Mme Royal.

Les 306 membres du "Parlement" du PS ont commencé la réunion par l'élection de leur nouveau président, le maire de Grenoble Michel Destot, signataire de la motion Delanoë. Ils ont ensuite approuvé à l'unanimité la liste des 54 noms du bureau national, constitué proportionnellement aux voix obtenues par chaque courant lors du vote du 6 novembre sur les textes d'orientation du congrès de Reims. Le nouveau bureau national respecte la parité hommes-femmes.

L'ancien Premier secrétaire François Hollande en reste membre, mais Bertrand Delanoë n'en fait plus partie. Le maire de Paris, meurtri par sa défaite lors du congrès de Reims, a décidé de prendre du recul après 11 ans au bureau national. "Prendre un peu de recul pour réfléchir encore plus, ça ne peut pas faire de mal", a-t-il confié. Il a néanmoins affirmé qu'il "s'engageait plus que jamais pour le PS, autour de cette première secrétaire, avec confiance et esprit constructif".

Le conseil national devait ensuite approuver le texte d'orientation signé par la nouvelle Première secrétaire et par ses alliés Bertrand Delanoë et Benoît Hamon, dont les trois courants pèsent ensemble 70% du conseil national. Les "royalistes" devaient s'abstenir sur ce texte d'orientation.

Ce "texte d'orientation politique 2008-2011", long de neuf pages, fait de "l'ancrage à gauche" et du "renouvellement" la feuille de route du principal parti d'opposition pour les trois ans qui viennent.

Le texte exclut toute alliance du PS avec le MoDem de François Bayrou. Le congrès réuni du 14 au 16 novembre à Reims "a affirmé clairement que notre stratégie est celle du rassemblement de la gauche et que nous refusons toute alliance avec le MoDem qui prône aujourd'hui une politique économique et sociale qui se situe aux antipodes de nos orientations", dit la déclaration.

Le texte d'orientation propose un programme de travail pour rénover le projet socialiste et préparer les prochaines échéances électorales (européennes de 2009, régionales de 2010, cantonales de 2011). Des conventions donnant la parole aux militants seront organisées. La question du mode de désignation du candidat à l'élection présidentielle n'est pas évoquée.


Source: Yahoo News


Awa Diakhate






Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb