Sommaire
France
08/07/2008 - 17:58

Décès de Guy Lardreau, un des chefs de file des 'nouveaux philosophes'

Le philosophe Guy Lardreau, l'un des chefs de file des "nouveaux philosophes" dans les années 70 après avoir été l'un des penseurs les plus influents du courant maoïste en France, est décédé dimanche à l'âge de 61 ans, a-t-on appris mardi auprès de sa famille et d'un de ses éditeurs.



Guy Lardreau avait poussé plus avant sa réflexion sur le marxisme et le maoïsme dans "Le Singe d'or", publié en 1973 (Editions Mercure de France).

Mais il avait ensuite marqué une rupture, et l'acte de naissance du courant des nouveaux philosophes, avec la publication de "L'Ange: Pour une cynégétique du semblant" (1976), puis d'"Ontologie de la révolution II, Le Monde: Réponse à la question: qu'est-ce que les droits de l'homme?" (1978), en collaboration à chaque fois avec Christian Jambet.

Les deux livres avaient été publiés chez Grasset, dans la collection "Figures", dirigée par Bernard-Henri Lévy.

Encore lycéen, Guy Lardreau avait décroché en 1964 le premier prix de philosophie au concours général. Agrégé de philosophie, il a ensuite été professeur de philosophie à Auxerre de 1973 à 1983, puis, de 1983 à 2007, à Dijon, ville où il est décédé dimanche.

Dans un communiqué transmis à l'AFP, Bernard-Henri Lévy a salué "un des rois secrets de l'époque" à qui il a reconnu devoir beaucoup.

"Je ne voyais plus Guy Lardreau depuis des années", a-t-il confié en rappelant que leurs chemins avaient "divergé". "Mais je suis bouleversé par sa mort", a ajouté Bernard Henri-Lévy, dont le livre "La barbarie à visage humain" avait mis en lumière en 1977 le mouvement des nouveaux philosophes.

Guy Lardreau "reste ce rebelle, doublé d'un aristocrate de l'esprit, qui donna, avec Le Singe d'or, sa formulation philosophique la plus fine, et la plus radicale, à ce qu'on appela le maoïsme français", a poursuivi M. Lévy.

"En publiant, avec Christian Jambet, dans la collection que je dirigeais chez Grasset, L'Ange puis Le Monde, il devint, à la fin des années 70, l'homme de la rupture avec ce maoïsme et le véritable inventeur, alors, de ce qu'on appela la +nouvelle philosophie+", a-t-il rappelé.

Source: yahoo News

Awa Diakhate









Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn