Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
08/10/2008 - 20:54

Démantèlement du réseau ayant aidé Karadzic en cavale

BELGRADE - Les autorités serbes ont démantelé le réseau ayant aidé dans leur cavale Radovan Karadzic, l'ex-chef politique des Serbes de Bosnie, et son conseiller militaire Stojan Zupljanin, a annoncéle porte-parole du Procureur serbe pour les crimes de guerre.



 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
"Nous avons réussi à démanteler le réseau des personnes qui aidaient Stojan Zupljanin et Radovan Karadzic", arrêtés respectivement en juin et en juillet en Serbie, a précisé le porte-parole, Bruno Vekaric.


Mais l'enquête a permis également d'établir que Stojan Zupljanin, lui aussi Serbe de Bosnie, a aussi résidé dans plusieurs pays, comme la Russie, la France, le Nigeria et le Monténégro, sous l'identité d'une personne décédée, a-t-on ajouté de même source.


Le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie à La Haye (TPI) a réclamé pendant des années des autorités serbes l'arrestation de Radovan Karadzic et de Stojan Zupljanin pour leur rôle pendant les guerres de Bosnie (1992-1995).


"Nous avons arrêté et commencé à interroger plusieurs personnes soupçonnées d'être les membres du réseau qui les aidaient", a précisé M. Vekaric. "Trente personnes au total font l'objet d'une enquête".


Selon le porte-parole, le réseau comprend d'anciens hauts responsables locaux de plusieurs villes en Serbie, qui étaient en fonction jusqu'aux élections législatives et municipales de mai dernier, ainsi que des responsables de la police à l'époque et un professeur d'université.


Ces élections ont vu la percée des forces pro-européennes du président Boris Tadic.


"Nous espérons que (le démantèlement du réseau) nous mènera au système permettant à Ratko Mladic de se cacher", a-t-il relevé.


Mladic, l'ancien chef militaire des Serbes de Bosnie, échappe aussi depuis des années à la justice internationale.


Tout comme Radovan Karadzic, il a été inculpé notamment pour génocide par le TPI pour son rôle pendant les guerres de Bosnie.


Les Européens conditionnent une avancée des perspectives européennes de la Serbie à l'arrestation du général Mladic, ainsi que celle d'une personnalité de moindre importance, l'ancien chef des Serbes de Croatie, Goran Hadzic.


"Nous avons réussi à percer un code chiffré appartenant à Zupljanin qui nous a aidés à reconstituer les personnes qui l'aidaient, comment elles procédaient et dans quels endroits, ainsi que ses déplacements et les lieux où il se cachait depuis 1999", a expliqué M. Vekaric.

Source; Dabio

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo