Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
28/11/2007 - 21:10

Des Indiennes font la justice elles-mêmes en sari rose

Révoltées contre les violences envers les femmes, les injustices sociales et la corruption des autorités, des centaines d'Indiennes tentent de rétablir l’ordre par elles-mêmes.



lles portent un sari rose mais ne sont pas inoffensives pour autant. Ces centaines d’Indiennes font partie du «gulabi gang», ou gang rose. Elles sont les Robin des Bois du district de Banda, une des régions les plus pauvres et populeuses de l’Inde. Méfiantes envers les partis politiques, elles ne se contentent pas de dénoncer les injustices, mais elles font justice, elles-mêmes. «Personne ne nous aide, explique Sampat Pal Devi, ancienne travailleuse sociale et leader du gulabi gang. Tout l’establishment est corrompu. Nous devons donc parfois faire la loi.»

Depuis la création de leur «gang» il y a deux ans, ces Indiennes se battent contre les violences envers les femmes, les inégalités sociales et la corruption des autorités. Au sens propre comme au sens figuré, selon les informations de BBC News. Leur arme: le lahti, un bâton employé pour la self défense. Un homme bat sa femme? Elles l’humilient. Un mari chasse son épouse dont la dot ne lui convient pas? Elles vont lui demander des explications. Un policier protège un intouchable? Elles l’attaquent.

Les femmes sont particulièrement mal loties dans cette société patriarcale et stratifiées par un système de castes très rigide. Elles sont confrontées à la violence sexuelle, au mariage forcé et soumises à des exigences liées à la dot. Enfant, Sampat Pal Devi avait tenu tête à ses parents qui ne voulaient pas l’envoyer à l’école. Mais ses années d’études n’auront pas été longues puisqu’on la marie à douze ans. Le premier de ses cinq enfants naît l’année de ses 13 ans. De quoi donner l’envie de se battre.


H.V/ Source 24heures.ch








1.Posté par Astier Daniel le 30/11/2007 21:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour, ce n'est pas il me semble : " Un policier protège un intouchable", c'est je crois plutôt un policier refuse de prendre la déposition d'un intouchable.
Je ne vois pas pourquoi un policier qu...

2.Posté par olivier TRIBOULLOY le 15/03/2008 00:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ils faut aider ces femmes à se battre. La femme à trop servie de souffre-douleur. la condition féminine est une horreur sans nom. partout dans le monde les femmes triment et doivent subir en silenc...


Flashback :
< >

Mercredi 16 Mai 2018 - 16:31 Partagez vos infos ou vos images






Partageons sur FacebooK
Petites annonces