Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
25/04/2008 - 18:18

Des incidents font 120 morts au Soudan


Alors que le gouvernement soudanais vient de lancer un recensement national qui doit servir au partage du pouvoir et des ressources entre le Nord et le Sud, Plus de 120 personnes ont été tuées cette semaine au Soudan lors de deux incidents distincts.



Des combats entre des hommes armés du Nord et l'armée du Sud-Soudan ont fait 29 morts, jeudi, près de la frontière entre le Nord et le Sud, a déclaré le général James Hoth qui appartient à l'armée du Sud-Soudan.

Une attaque lancée par un clan d'éleveurs contre un autre s'est par ailleurs soldée par 95 morts et 42 blessés dans la région semi-autonome du Sud-Soudan, perturbant le début du recensement national, a annoncé vendredi un responsable du Sud.

Hoth a précisé que deux membres de la tribu Misseriya avaient été tués lors d'affrontements survenus jeudi dans la matinée. Vingt-sept autres ont été tués lors d'une deuxième attaque contre une position de l'armée près des champs pétrolifères de Heglig. Il a déclaré qu'aucun militaire n'avait été tué.

"Nous avons six blessés mais pas de mort", a-t-il dit. Il a précisé que des représentants de la tribu avaient auparavant demandé aux forces du Sud de quitter cette région, qu'ils considèrent comme faisant partie du Nord-Soudan.

Une série d'accrochages similaires entre des groupes armés Misseriya et l'armée du Sud-Soudan un peu plus à l'ouest de la frontière entre les deux parties du pays ont fait des dizaines de victimes depuis le début de l'année, ce qui a terni les relations entre le Nord et le Sud.

PREMIER RECENSEMENT DEPUIS 1993

Le raid entre les clans d'éleveurs a eu lieu mardi matin, le jour où commençait le premier recensement organisé au Soudan depuis 1993.

"Du matériel de recensement a été brûlé" au cours des combats, a déclaré à Reuters Agad Chol, ministre de l'Information de l'Etat des Lacs. Il a dit que les autorités du Sud avaient ordonné le remplacement de ce matériel et dépêché l'armée dans le secteur pour y rétablir le calme.

Le recensement est considéré comme une étape essentielle vers la tenue des premières élections démocratiques du pays depuis 23 ans, qui devraient intervenir en 2009 aux termes d'un accord de paix Nord-Sud.

Chol a déclaré que 34 membres du clan Pakam de l'Etat des Lacs et 61 du clan Luach de l'Etat de Warrap avaient trouvé la mort au cours de l'attaque opérée dans une zone faiblement peuplée située au nord de Juba, la capitale du Sud.

Un journaliste de la station de radio de l'Onu Miriya FM a dit avoir vu "des dizaines de corps sur le sol" en se rendant sur place jeudi.

Selon Chol, le clan Luach est parvenu à emmener un demi-millier de zébus en dépit de lourdes pertes. Les deux clans, qu'oppose un conflit chronique centré sur le bétail, appartiennent à la tribu Dinka mais sont séparés par une frontière d'Etat.

Des raids analogues avaient causé la mort de 56 personnes en juillet dans un autre Etat du Sud.

Source: yahoo news


Arame Diène







Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel