Sommaire
France
31/10/2011 - 14:49

Des paroles mais pas d'actes

Des paroles mais pas d'actes; Martine Aubry sourit aux critiques de Sarkozy; Selon Guaino, Sarkozy "fera tout" pour que le G20 "bouge"; Xavier Bertrand veut renforcer la lutte contre la fraude sociale.



Des paroles mais pas d'actes

Notre revue de presse politique du 31 Octobre 2011

Martine Aubry sourit aux critiques de Sarkozy
Martine Aubry, première secrétaire du PS, déclare «sourire» aux critiques du président Nicolas Sarkozy contre les 35 heures, dans un entretien à paraître dans le Journal du Dimanche (JDD). «Ses critiques contre les 35 heures me font sourire, tant elles disputent l'insincérité à l'irresponsabilité», déclare celle qui a mis en place en 2000 cette mesure sous le gouvernement de Lionel Jospin. Lors de son interview télévisée, jeudi, Nicolas Sarkozy a déclaré que les 35 heures avaient «été une folie payée par les ouvriers et les employés». (www.20minutes.fr) Inutile de sourire, les Français ont subi la crise financière dès le passage aux 35 heures et d'après le taux de chômage si important en France, cette réforme n'a pas aidé à la création d'emplois.

Selon Guaino, Sarkozy "fera tout" pour que le G20 "bouge"
"Il paraît encore difficile de réunir l'unanimité mais la France a déjà convaincu l'Allemagne, la Commission européenne, et le président Sarkozy fera tout pour que le G20 bouge sur cette question absolument capitale", a affirmé M. Guaino. "Ce qui compte est de faire bouger les lignes", a estimé le conseiller du président, ajoutant: "C'est un sujet capital à la fois pour la réforme de la finance et pour trouver de l'argent pour les pays en développement et pour combattre la misère". (www.20minutes.fr) Tout quoi? En dépensant encore des milliers d'euros pour une réunion du G20 de laquelle il sortira en disant "il faut encore en débattre"?

Xavier Bertrand veut renforcer la lutte contre la fraude sociale
Le ministre de la Santé et du Travail, Xavier Bertrand, entend fixer de nouvelles priorités en matière de lutte contre la fraude sociale et exiger des fraudeurs le remboursement des sommes trop perçues. Il compte également sur la mise en place d'ici la fin de l'année d'un fichier central permettant de croiser les différentes données afin de s'assurer d'une «bonne utilisation de l'argent public, l'argent de la solidarité nationale», a-t-il expliqué dimanche au cours de l'émission C politique sur France 5. (www.20minutes.fr) Il voit le mal partout où il n'y en a pas. Les fraudes fiscales de ses amis les riches ne l'intéressent pas par contre, il est plus facile de s'attaquer aux petites gens.

Source: Yahoo News

Référencement Internet et création de sites Web ICI











Flashback :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn