Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
L'Economie en temps réel et en continu
30/05/2008 - 11:40

Détente des prix du pétrole, la Bourse de Paris en hausse


A 09H30 (07H30 GMT), l'indice parisien vedette prenait 29,66 points et franchissait le seuil symbolique des 5.000 points à 5.005,56 points, au lendemain d'une légère progression de 0,10%.



La Bourse de Paris progressait vendredi matin, le CAC 40 gagnant 0,60% profitant de la légère détente des prix du pétrole, dans un marché attentiste avant la publication de plusieurs indicateurs en zone euro et aux Etats-Unis.

Londres reculait de 0,13%, mais Francfort débutait la séance en hausse (+0,52%) ainsi que l'Eurostoxx 50 (+0,39%).

La place parisienne profitait, à l'ouverture, de la note positive sur laquelle la Bourse de Tokyo a terminé la séance de vendredi, l'indice Nikkei ayant clôturé largement dans le vert (+1,52%).

Elle était surtout soutenue par la détente des prix du pétrole, malgré un bref accès de fièvre du brut jeudi après-midi après l'annonce d'une chute imprévue des stocks américains.

Le cours du baril de pétrole était stable vendredi, autour des 126 dollars le baril, dans les échanges électroniques en Asie, après avoir cédé plus de quatre dollars jeudi à New York.

La ministre française de l'Economie, Christine Lagarde, a écrit à ses homologues du G8 pour leur demander d'appeler les pays producteurs de pétrole à "accroître leur production afin d'atténuer les tensions sur les marchés".

Si peu de résultats de sociétés sont attendus, une batterie d'indicateurs macroéconomiques devraient faire réagir les marchés.

En France, les prix à la production dans l'industrie ont augmenté de 0,7% en avril et enregistrent une hausse de 5,4% sur un an.

Les investisseurs seront surtout attentifs à la première estimation de l'inflation en mai en zone euro, à 09H00 GMT, qui pourrait relancer les craintes inflationnistes, alors que le président de la Banque centrale européenne Jean-Claude Trichet s'est dit inquiet du taux d'inflation, estimant cependant que la monnaie unique n'en est pas responsable.

"Jean-Claude Trichet continue d'affirmer que la priorité de la BCE est de +préserver la stabilité des prix+. Il admet néanmoins que la crise financière se poursuit. Ceci confirme le maintien du statu quo monétaire dans les mois qui viennent", a commenté Valérie Plagnol, du Crédit Mutuel-CIC, dans une note à ses clients.

De l'autre côté de l'Atlantique, plusieurs indices américains sont attendus: les revenus et dépenses des ménages en avril, à 12H30 GMT, l'indice des prix lié aux dépenses de consommation d'avril, également à 12H30 GMT, l'activité industrielle dans la région de Chicago en mai, à 13H45 GMT, et l'indice de confiance des consommateurs de l'Université du Michigan pour mai à 14H00 GMT.

AIR FRANCE-KLM (+5,93% à 17,16 euros) caracolait en tête des hausses du CAC 40, alors que le cours du baril de pétrole se stabilisait autour des 126 dollars après un net recul jeudi.

NATIXIS (+0,21% à 9,61 euros), touchée par la crise des crédits immobiliers à risque "subprime", va supprimer 1.650 emplois, dont 850 au sein de la maison-mère et 800 chez les prestataires extérieurs.

EADS (+3,81% à 14,98 euros) profite de la baisse de l'euro face au dollar. Par ailleurs, l'ancien coprésident du groupe aéronautique Noël Forgeard, soupçonné d'avoir financièrement tiré partie d'informations privilégiées sur le groupe d'aéronautique, a été mis en examen pour "délit d'initié".

EDF (+1,69% à 69,15 euros): la filiale énergies renouvelables de l'électricien, EDF Energies Nouvelles (+0,91% à 45,99 euros) a signé un contrat de vente d'électricité pour le futur parc éolien de Wapsipinicon dans le Minnesota.

RENAULT (+1,84% à 65,18 euros) a annoncé la prochaine présentation d'un nouveau prototype fonctionnant avec une pile à combustible, réalisé sur la base d'un monospace Grand Scenic.

ALCATEL-LUCENT (+2,01% à 4,82 euros) tient sa deuxième assemblée générale depuis la fusion, alors que la situation financière de l'entreprise franco-américaine n'est pas bonne et que des suppressions d'emplois sont toujours à l'ordre du jour.

ERAMET (-3,41% à 597,99 euros): Sorame et Ceir, qui représente la famille Duval, et Areva ont prolongé jusqu'au 31 décembre 2008 leur pacte d'actionnaires au sein du groupe minier "en lui apportant différentes modifications".

Source: news.yahoo.com

Y.K/sourcesWeb










Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn