Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Nouvelles de la Faim et de la Mort!
15/09/2006 - 09:17

Discrimination positive

Dès lors qu'ils estiment être en position de représenter un courant de pensée fondé, raisonné ou "sage" - en somme, un bien-penser - les intellectuels aiment à s'engager.
Anne-Marie Le Pourhiet manipule en effet les concepts avec une certaine aisance.
S'il n'est pas à prendre pour argent comptant, cet entretien a au moins le mérite d'exposer des arguments à prendre en compte, en particulier à propos des polotiques publiques.



Extraits

Discrimination positive
Tout d'abord, il n'est plus certain que la capacité de discernement soit encore perçue comme une qualité dans nos sociétés. Distinguer une tenue de sport d'une tenue de classe et s'étonner qu'une élève vienne au collège en jogging constitue désormais une « humiliation »... Distinguer les sexes et les âges est pénalement répréhensible tandis que différencier l'enfant légitime de l'enfant adultérin est civilement inacceptable ; donner une dictée ou une dissertation à faire à des élèves ou candidats est un « mode de reproduction des inégalités sociales » ...

Il est donc désormais interdit de discriminer sauf ... quand il s'agit d'attribuer des privilèges à ceux qui ont la chance d'appartenir au club très prisé des « dominés ».
Il existe aussi une autre forme de camouflage terminologique qui consiste à utiliser, au contraire, la notion de discrimination positive tous azimuts pour tenter de la banaliser en la neutralisant. On prétendra alors voir des discriminations positives dans la moindre subvention aux agriculteurs, prime à la délocalisation d'entreprise ou à l'emploi dans les zones rurales. Une dispense de concours d'entrée dans une grande école pour les candidats à la peau basanée sera ainsi mise sur le même plan que l'adoption d'une mesure fiscale d'aménagement du territoire … anodine et inoffensive donc.

Le journal Le Monde se met à révéler l'existence de réseaux puissants et structurés de personnalités « issues de l'immigration » dont le lobbying (Club du XXIème siècle, Club Averroès, notamment) est à l'origine desdites revendications et qui démontrent de façon éclatante la fausseté des affirmations selon lesquelles les « minorités visibles » seraient absentes des lieux de pouvoir (« L'« élite beurre » mène le débat sur les minorités … hors des partis », Le Monde, 20-21 février 2005). Ces clichés victimaires sont, en effet, totalement faux et la liste est longue des personnes très influentes qui effectuent un lobbying efficace en faveur des discriminations positives rebaptisées « diversité ».

On voit bien quels sont les lobbies à l'œuvre dans cette affaire, les associations et réseaux divers et variés de minorités défendant leur part de gâteau. Ce qui est plus difficilement explicable c'est le positionnement politique sur cette question. Globalement, je pense que l'état de faiblesse de nos dirigeants de tous bords et surtout leur clientélisme éhonté les empêche de dire « non » à quelque revendication que ce soit y compris la plus immorale et la plus nocive pour la société.





Source Web






Source Web

Flashback :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 20:08 Tarologue.be : une voyance multiforme

Mardi 6 Novembre 2018 - 12:31 Voyance: Vous connaissez une bonne Voyante?

Mercredi 31 Octobre 2018 - 19:54 OTAN Russie: bruits de bottes





Partageons sur FacebooK