Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
21/07/2008 - 18:31

Disparition de Maddie: la justice portugaise classe l'affaire


La justice portugaise a décidé lundi de classer "faute de preuves" l'affaire Madeleine McCann, 14 mois après la disparition de la petite Britannique, et de lever la mise en examen de ses parents et d'un troisième suspect, a annoncé le ministère public.



 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Le Parquet a décidé de "classer la procédure d'enquête concernant la disparition de la mineure Madeleine McCann, faute de preuves qu'un crime quelconque ait été commis par les personnes mises en examen", indique un communiqué du Procureur-général de la République.

En conséquence, le Parquet a décidé de "mettre un terme à la mise en examen" des parents de la fillette, Gerry et Kate McCann, et du Britannique résidant au Portugal Robert Murat, qui, bien que déclarés "arguidos" en mai 2007 pour Robert Murat et en septembre pour les époux McCann, n'ont jamais eu accès au dossier et n'ont jamais été officiellement informés de la nature des soupçons pesant contre eux.

L'enquête pourra être rouverte "si de nouveaux éléments de preuves" le justifient et le dossier "pourra être consulté par toute personne montrant un intérêt légitime, au terme des délais légaux", soit à la mi-août, a précisé le Parquet.

Madeleine McCann a disparu le 3 mai 2007 quelques jours avant son quatrième anniversaire alors qu'elle dormait dans un complexe touristique de Praia da Luz, dans le sud du Portugal, où elle séjournait avec sa famille.

Se disant persuadés que leur fille avait été enlevée, les époux McCann avaient lancé une campagne de mobilisation sans précédent pour la retrouver avant d'être mis en examen, le 7 septembre, après le revirement des enquêteurs portugais, convaincus de la mort de la fillette.

Pour sa part, Robert Murat, mis en examen une dizaine de jours après le disparition de la fillette, avait déjà obtenu la semaine dernière 600.000 livres (750.000 euros) de réparations de plusieurs médias britanniques qu'il poursuivait en diffamation.

Source: yahoo news

Arame Diène



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo