Sommaire
France
01/12/2008 - 18:14

Dominique de Villepin en guerre ouverte contre Sarkozy

Paris- Dominique de Villepin a engagé la contre-offensive dans l'affaire Clearstream et accuse désormais publiquement Nicolas Sarkozy d'avoir faussé délibérément le dossier à des fins politiques.



Dominique de Villepin en guerre ouverte contre Sarkozy
Sonné par son renvoi en correctionnelle, le 17 novembre, pour "complicité de dénonciation calomnieuse", notamment, au terme de quatre ans d'enquête sur les fausses listes de comptes de la société financière Clearstream, l'ancien Premier ministre renoue avec la geste napoléonienne, dont il est un expert.

"L'Aigle replie ses ailes pour mieux bondir, quand il fait preuve d'analyse et de récupération", disait-il de Napoléon Ier.

Dans un entretien au Parisien-Aujourd'hui en France et une interview sur Europe 1, lundi, l'auteur des "Cent jours" fond sur le chef de l'Etat, partie civile dans ce dossier où Dominique de Villepin est soupçonné par les juges d'instruction d'avoir, en 2004, ajouté le nom de Nicolas Sarkozy sur la liste des détenteurs de comptes de Clearstream.

Révolues les esquisses de réconciliation qu'un ton plus modéré de la part des deux parties avait permis d'entrevoir.

La guerre est désormais ouverte.

"Je crains que Nicolas Sarkozy ne soit en grande partie aveuglé par la passion, cédant même parfois à une tentation de victimisation", déclare Dominique de Villepin dans Le Parisien.

"La passion qu'il a mise dans cette affaire a effectivement pesé sur l'instruction et orienté l'ensemble de ce dossier depuis le départ", ajoute-t-il, réaffirmant son innocence.

L'ancien bras droit de Jacques Chirac estime que la justice ne peut "résister à la pression ainsi mise" et à la "confusion" entre "les intérêts publics d'une partie civile" et "la responsabilité publique du président de la République".

Il considère ainsi que le procureur de Paris, Jean-Claude Marin, "est dans une position intenable".

Dans un entretien à l'hebdomadaire Marianne, ce dernier dit son "mépris" pour ceux qui évoquent une pression de l'Elysée - Dominique de Villepin s'indigne d'une "volte-face" infondée du parquet - et annonce qu'il soutiendra lui-même l'accusation.

Le procès devrait intervenir fin 2009 ou début 2010.

Dénonçant une instruction "partiale", éloignée de "la vérité des faits", Dominique de Villepin a relevé sur Europe 1 que "le nom de Nicolas Sarkozy n'est à aucun moment cité dans les listings" de Clearstream. C'est le patronyme de son père, Nagy-Bocsa, qui y figure.

L'ancien chef du gouvernement dit s'être "toujours interrogé sur les dommages" que Nicolas Sarkozy aurait eu à subir.

"La justice est un bien fragile, les hauts fonctionnaires placés auprès des hommes politiques sont parfois fragiles : quand ils ont le sentiment qu'il y a une vérité - entre guillemets - qui ferait plaisir à ceux qu'ils servent, à ceux qui sont puissants, eh bien ils ont tendance à s'aligner sur le mieux-disant", affirme Dominique de Villepin.

Et pour l'ancien rival, "Nicolas Sarkozy a toutes les manettes en main" : il est "maître de l'ensemble du processus judiciaire", "maître de la composition de la juridiction", maître du calendrier du procès, de l'accès à l'information".

"Dès l'origine, j'ai été désigné comme le bouc émissaire. Tout s'est mis en place pour un véritable lynchage médiatique et judiciaire", insiste-t-il.

Pour autant, Dominique de Villepin assure n'avoir "de haine contre personne". "Je ne veux pendre personne à un croc de boucher", glisse-t-il, reprenant insidieusement des propos prêtés au président français.

"Mon combat n'est pas un combat personnel, pas plus qu'un combat contre Nicolas Sarkozy", souligne-t-il.

Dominique de Villepin soutient que ces avatars judiciaires, qui le privent de tout horizon politique à brève échéance, ne "l'impressionnent" pas.

"Je n'attends rien", lâche-t-il, balayant les spéculations sur son éventuelle candidature aux élections européennes ou régionales.

De l'exil de Napoléon Ier sur l'île d'Elbe, Dominique de Villepin affirmait que "toute traversée du désert peut se révéler extrêmement féconde".


Source: Yahoo News

Awa Diakhate









Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn