Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Sport
09/09/2008 - 20:05

Double enjeu pour les Bleus face à la Serbie

CLAIREFONTAINE - Battue en Autriche pour ses débuts, l'équipe de France devra impérativement battre la Serbie pour se relancer et obtenir un nouveau sursis pour son entraîneur Raymond Domenech .



"On doit prendre les trois points de ce match. On n'a pas le choix", a déclaré le défenseur central Philippe Mexes, dont le naufrage en Autriche fut le symbole d'une sélection tricolore hors sujet.

Au total, 27 points restent à prendre sur la route qui peut mener en Afrique du Sud mais tout autre résultat qu'une victoire serait catastrophique au regard de l'objectif: seul le premier de chaque poule sera automatiquement qualifié; les huit meilleurs deuxièmes disputeront des barrages.

Avec son zéro pointé la France occupe la 4e place du groupe 7, juste derrière la Serbie qui a réussi son entrée en lice en dominant les îles Féroé (2-0). La Lituanie qui a fait sensation en battant la Roumanie en déplacement (3-0) est en tête devant l'Autriche.

Mais les Tricolores ne joueront pas que leur avenir dans les éliminatoires car le sort du sélectionneur Raymond Domenech est également entre leurs mains. Après le fiasco de l'Euro, ce dernier a été maintenu en fonction sous conditions. Son employeur, la Fédération française de football, lui aurait notamment assigné pour mission de prendre cinq points lors des trois premiers matches de la phase de qualification.

Si son équipe domine la Serbie, Domenech gagnera un mois jusqu'à la visite en Roumanie le 11 octobre...

L'échec de Vienne a porté à trois le nombre de défaites bleues consécutives en compétition. Le manque d'engagement, l'absence de révolte constatés sur le gazon autrichien prolonge le sentiment de déclin qui dominait à la sortie d'un Euro desastreux, terminé dès le premier tour avec un point et un but.

La plaisante victoire en Suède en match amical fin août (3-2) avait pu faire croire à un début de renaissance. Mais les faiblesses défensives affichées à Göteborg ont été confirmées à Vienne et l'attaque s'est enrouée devant une défense bien organisée.

Pour marquer trois buts, l'Autriche n'a pas eu besoin de dominer, ce dont elle était incapable, et de se procurer beaucoup d'occasions. Il lui a suffi de bien négocier ses coups de pied arrêtés.

Il est dès lors facile d'imaginer combien tremblera la défense tricolore quand les corners ou coups-francs serbes donneront l'occasion au "géant" Nikola Zigic (2,02m) de se déployer dans les airs.

La France a eu quatre jours pour trouver des solutions. Neuf joueurs -pour la plupart peu expérimentés- n'ont pas été utilisés à Vienne. Mais changer les hommes changera-t-il radicalement le jeu quand des leaders techniques et charismatiques comme Patrick Vieira et Franck Ribéry sont toujours absents ?

Domenech n'a rien voulu livrer des modifications susceptibles d'intervenir dans son onze de départ. "Nous avons un entraînement et une journée devant nous pour discuter avec les uns et les autres", a confié le sélectionneur lors d'un point presse, mardi après-midi à Clairefontaine. "Nous sommes dans une phase de réflexion avec joueurs pour voir ceux qui sont prêts qui ont les capacités mentales."

La Serbie demeure partiellement une inconnue ce qui n'est pas forcément fait pour rassurer les Bleus. Son registre plus tactique et la palette technique des joueurs de Radomir Antic poseront, en tout cas, des problèmes différents de ceux des Autrichiens.

"La Serbie a les moyens de garder le ballon, d'accélérer et des capacités athlétiques. C'est une équipe solide difficile à manoeuvrer", a estimé Domenech.

En battant les modestes Féroé, la Serbie a juste fait le métier sans dégager de certitudes. Elle craint une France revancharde. "Nous serions déjà très heureux avec un match nul", a confié le milieu de terrain serbe Dejan Stankovic.


Source: Yahoo News

Awa Diakhate










Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Sport






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn