Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Sénégal d'Aujourd'hui
17/09/2008 - 16:30

Drame à Thiaroye:: Un homme retrouvé pendu

Dakar-Les habitants du quartier Daroulaye de Thiaroye se sont réveillés, dans la stupeur et la consternation en découvrant, un homme pendu à la partie supérieure de la terrasse d’une maison qui s'explique par diverses causes



La nouvelle s’étant répandue dans le quartier comme une traînée de poudre, très vite, une foule très nombreuse s’est formée dare-dare devant la scène et tout le monde scrutait, médusé, cet horrible spectacle.

Agé de 48 ans, Mika Diaw a d’autant plus surpris son monde que personne dans son entourage ne s’attendait à une telle décision de sa part. Emigré, établi à l’époque au Gabon, Mika Diaw venait périodiquement au Sénégal pour passer ses vacances. Il était marié à deux femmes et était père de sept enfants. L’une des deux épouses vivait avec lui au Gabon, l’autre était restée au Fouta, chez sa grande famille. Pour cause de maladie, Mika Diaw a été contraint de prolonger ses vacances, cette année, au pays, pour suivre un traitement auprès d’un médecin généraliste établi à Pikine rue 10.

 Selon des informations fournies par ledit toubib, Mika Diaw souffrait d’une maladie de l’estomac. La grande interrogation est : quelles sont les véritables raisons qui l’ont poussé à cette solution extrême. Une question à laquelle même son cousin, Oumar Diaw, peine à répondre. Dans la mesure où rien dans le comportement de Mika Diaw ne laissait présager une telle fin de sa part, même si, physiquement, il présentait des signes latents de maladie. Lesquels, au demeurant, ne l’empêchaient ni d’entretenir des relations correctes avec ses parents d’ici, ni de fréquenter les quelques copains qu’il avait à Thiaroye.

Toutefois, ses voisins privilégient l’hypothèse selon laquelle « c’est parce qu’il n’avait plus espoir de survivre à la maladie dont il souffre qu’il s’est résolu à abréger sa vie ». D’autres croient savoir que c’est parce qu’il n’avait plus de moyens financiers pour faire face à toutes les dépenses qu’il a en charge qu’il a préféré quitter volontairement ce monde.

« Mika Diaw et moi avons dormi ensemble, hier nuit », révèle Oumar Diaw. « Quand, j’ai remarqué vers sept heures du matin qu’il n’est plus dans le lit, je suis allé à sa recherche ». Après l’avoir recherché partout dans la maison en vain, Oumar Diaw est monte à la terrasse, dans l’espoir de l’y retrouver. Point d’ombre de Mika Diaw. Oumar eut le réflexe de jeter un coup d’œil dans la maison contiguë à celle où il loge avec Mika. Il faillit tomber à la renverse en apercevant le corps de celui qu’il est en train de rechercher, pendu à la partie haute de la terrasse. « Jusqu’à hier nuit, à une heure très avancée, nous causions ensemble et il me parlait comme si tout allait bien pour lui », témoigne Oumar Diaw avec qui il partage la même chambre. Le corps a été évacué à 16 heures, par les Sapeurs-pompiers.

Source: le soleil


Awa Diakhate







Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel






Partageons sur FacebooK
Petites annonces