Sommaire
Tribune Libre
25/11/2011 - 18:54

Du sous-sol à la lune

Du sous-sol à la lune; Une roche du Museum d'Histoire Naturelle en route vers Mars; Les spationautes de ISS de retour; Une carte parfaite de la Lune.



Notre revue de presse sciences Novembre 2011

Du sous-sol à la lune
Une roche du Museum d'Histoire Naturelle en route vers Mars
Demain, le robot Curiosity de la NASA partira pour Mars avec pour mission d'explorer la planète rouge. Il a entre autres, la particularité d'emporter avec lui un morceau de roche provenant des collections de minéraux du Muséum national d'Histoire naturelle (MNHN). On peut se demander pourquoi, parmi ces instruments de très haute précision et ces technologies de pointe, se trouve un petit morceau de roche provenant du MNHN. La réponse est simple : le laser ChemCam a besoin d'être régulièrement calibré pour assurer son bon fonctionnement. Curiosity emporte donc différentes "cibles de calibration", dont l'une a été choisie au sein des collections de minéraux du Muséum. (www.maxisciences.com) Comme quoi tout est réutilisable, même dans les musées.

Les spationautes de ISS de retour
Ils sont revenus en bonne santé et le sourire aux lèvres. Mardi, l'Américain Mike Fossum, le Russe Sergei Volkov et le Japonais Satoshi Furukawa ont retrouvé la terre ferme après avoir passé cinq mois et demi à bord de la Station spatiale internationale (ISS). Ils ont atterri embarqués dans leur vaisseau Soyouz TMA-02M à 8H26 heure locale (2H26 GMT) dans la région d'Arkalyk, dans le Nord du Kazakhstan où les attendaient ingénieurs et médecins. (www.maxisciences.com) Six mois la tête dans les étoiles...le retour sur Terre ne doit pas être évident.

Une carte parfaite de la Lune
Bien que la Lune soit le corps céleste le plus proche de notre planète, les connaissances sur sa morphologie sont encore limitées. Malgré les nombreuses observations et plusieurs missions, le satellite garde ainsi une grande partie de mystère et aucune carte topographique de haute résolution n'avait pu être réalisée, du moins jusqu'ici. En effet, une équipe de la NASA est parvenue à décrire avec précision la forme et les reliefs de la Lune grâce aux données fournies par les instruments du Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO) et celui du Lunar Orbiter Laser Altimeter (LOLA). (www.maxisciences.com) Ca tombe bien, ils vont pouvoir nous montrer où le drapeau américain a été planté...à moins que?

Source: Yahoo News

Référencement internet et création de site web ICI










Flashback :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar






Partageons sur FacebooK
Petites annonces