Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Afrique et Moyen-Orient
29/07/2014 - 00:55

EIIL et persécutions religieuses

Au Moyen-Orient, des Etats sans nation, des nations sans Etat: des partitions à venir – A Bruxelles, une centaine de jeunes radicaux ont semé le trouble lors de la mainfestation propalestinienne avant d'être encerclés par la police - Conflits religieux: des déplacements de populations sans précédent - Situation des Chrétiens d’Orient: Communiqué de Laurent Fabius et de Bernard Cazeneuve à propos de la situation des Chrétiens d’Orient



EIIL et persécutions religieuses
Au Moyen-Orient, des Etats sans nation ou des nations sans Etat:  Des partitions interviendront peut-être par défaut. Cependant, la définition de nouvelles frontières risque de ne pas aller sans combats ni tueries pour les faire respecter. Pourtant, l’existence d’un Kurdistan irakien, relativement stable, prospère et démocratique, où les touristes commencent à s’aventurer, à destination duquel Air France vient de créer une liaison bi-hebdomadaire, constitue une heureuse exception. La partition ne serait pas forcément une solution de désespoir. (Leconomiste.com)

Bruxelles, le 27 juillet - Une centaine de jeunes radicaux ont semé le trouble: La manifestation [propalestinienne, organisée par la plateforme Urgence Gaza dimanche] a dû être stoppée après la place Rogier à cause d'un groupe de jeunes radicaux qui a pris la tête de la manifestation. Ils ont dégradé des véhicules, tenté de brûler un drapeau d'Israël, lancé des pavés et poursuivi une camionnette de télévision. Ils arboraient des drapeaux de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL). Les policiers ont encerclé un noyau conséquent de fauteurs de troubles. D'autres heurts ont eu lieu sur le trajet, notamment des mises à feu de drapeaux américains. (7sur7.be)

Conflits religieux: des déplacements de populations sans précédent: Les conflits à caractère confessionnel qui ont secoué la planète en 2013 ont provoqué les plus importants déplacements de populations pour des raisons religieuses dans l'histoire récente, se sont alarmés lundi les États-Unis. Dans ce panorama international, qui passe au peigne de fin chaque année des dizaines de pays, le département d'État insiste particulièrement sur les conflits en Syrie, en République centrafricaine (RCA) et sur les troubles religieux en Birmanie. En Syrie, après plus de trois ans de guerre «la présence chrétienne n'est plus que l'ombre d'elle-même», pointe le ministère, soulignant que «dans la ville de Homs le nombre de chrétiens s'est effondré d'environ 160 000 avant le conflit à un millier» aujourd'hui.

Situation des Chrétiens d’Orient - Communiqué de Laurent Fabius et de Bernard Cazeneuve (28 juillet): La situation des Chrétiens d’Orient est malheureusement dramatique. L’ultimatum lancé contre ces communautés à Mossoul par l’EIIL est le dernier exemple tragique de la terrible menace que font peser les groupes jihadistes en Irak, mais aussi en Syrie et ailleurs, contre ces populations historiquement partie intégrante de cette région. Nous venons en aide aux déplacés qui fuient les menaces de l’Etat islamique et se sont réfugiés au Kurdistan. Nous sommes prêts, s’ils le souhaitent, à en favoriser l’accueil sur notre sol au titre de l’asile. Nous avons débloqué, une aide humanitaire exceptionnelle pour leur porter assistance. La France continuera de mobiliser dans les prochains jours la communauté internationale pour que soit assurée la protection de ces populations, qui est une condition de la stabilité de la région. (Diplomatie.gouv.fr)


Henri Vario-Nouioua








Flashback :
< >

Mercredi 31 Décembre 2014 - 00:18 Environnement: ce qui nous attend en 2015






Partageons sur FacebooK