Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
14/08/2014 - 20:07

Economie: l'Europe en panne

la France a des défis structurels à relever, elle doit redresser sa compétitivité et réduire le niveau très élevé de ses dépenses publiques. - L'abandon implicite, jeudi, de l'objectif de ramener les déficits publics à 3% du PIB en 2015 en raison d'une croissance nulle … - Chez Saxo Banque, nous avions tablé sur une croissance de 0 % au deuxième trimestre [de l'Allemagne] ... - L'économie de la zone euro a stagné au deuxième trimestre, un coup d'arrêt inattendu à une reprise déjà faible … La mutualisation des moyens, ce n'est pas encore pour demain. Revue de presse:



Economie: l'Europe en panne
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
La France est-elle l'homme malade de l'Europe? Jens Weidmann, le président de la Bundesbank: Je me méfie de cette expression, attribuée à l'Allemagne il y a une quinzaine d'années. La France est un pays économiquement puissant, mais comme le dit lui-même le président Hollande: la France a des défis structurels à relever, elle doit redresser sa compétitivité et réduire le niveau très élevé de ses dépenses publiques. Le gouvernement français a commencé à le faire. Il est important de continuer afin qu'une France renforcée puisse jouer son rôle au sein du moteur franco-allemand. Paris devrait exercer son leadership en donnant le bon exemple, notamment en matière budgétaire. (lemonde.fr)

La réforme, seule option pour Hollande en plein constat d'échec: Déficits, croissance, chômage, logement: François Hollande est contraint d'assumer à la moitié de son mandat un quadruple échec avec pour seule option, selon des économistes, d'accélérer le rythme de réformes impopulaires dans une partie de sa majorité. L'abandon implicite, jeudi, de l'objectif de ramener les déficits publics à 3% du PIB en 2015 en raison d'une croissance nulle sonne, avec ceux de l'inversion de la courbe du chômage ou de la construction de 2,5 millions de logements pendant le quinquennat, le glas des engagements phares du président. (Reuters)

Economie: «La France ne doit pas s'inspirer de l'Allemagne»: Comment s'explique ce recul de la croissance en Allemagne? Christopher Dembik, économiste chez Saxo Banque: Par la mauvaise santé de la France mais aussi de l'ensemble des pays de la zone euro. Le modèle allemand étant surtout tourné vers l'exportation, il souffre de la morosité ambiante. Cette nouvelle est-elle inquiétante? Oui, parce que nous ne nous attendions pas à une si mauvaise performance. Chez Saxo Banque, nous avions tablé sur une croissance de 0 % au deuxième trimestre et nous pensions être pessimistes… Certes, l'Allemagne affichera de meilleurs résultats aux troisième et quatrième trimestres et elle fera toujours la course en tête en termes de croissance annuelle en Europe. Mais cette croissance ne sera plus aussi forte que les années précédentes. (20minutes.fr)

Le PIB de la zone euro a stagné au 2e trimestre: L'économie de la zone euro a stagné au deuxième trimestre, un coup d'arrêt inattendu à une reprise déjà faible qui s'explique par une baisse de l'activité en Allemagne et une stabilité en France, montre jeudi la première estimation du produit intérieur brut (PIB) publiée par Eurostat. Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une croissance de 0,1% mais ils avaient été interrogés avant l'annonce d'une contraction de 0,2% de l'économie allemande et d'une stagnation de l'économie française, deux performances plus mauvaises qu'anticipé. Eurostat a confirmé la croissance de 0,2% du premier trimestre. (Reuters)

Sylvie Delhaye S. D.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 31 Décembre 2014 - 00:18 Environnement: ce qui nous attend en 2015




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo