Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
L'Economie en temps réel et en continu
07/09/2011 - 15:26

Economie: la hausse des impayés

Economie: la hausse des impayés; La hausse des impayés, signe d'une augmentation de la précarité; Fonction publique: des CDI et titularisations à la pelle; Immobilier: C'est le moment ou jamais de vendre.



Notre revue de presse économie du 7 Septembre 2011

Economie: la hausse des impayés
La hausse des impayés, signe d'une augmentation de la précarité
L'impact de la crise et la montée du chômage se ressentent sur le niveau des loyers impayés. La part des ménages en impayés de loyer de plus de trois mois est passée de 5,4 % à 6,7 % entre fin 2008 et fin 2010 dans le parc locatif social, selon l'enquête menée par l'Union sociale de l'habitat, qui regroupe 800 organismes HLM détenant et gérant plus de 4,2 millions de logements en France. "Les difficultés à retrouver un emploi et la croissance de l'endettement des ménages expliquent en grande partie cette hausse, explique Patrick Kamoun, conseiller de la confédération. Même si la situation semble se stabiliser, la précarité des locataires est inquiétante." (www.lemonde.fr) Travailler plus pour gagner plus? On y croit!

Fonction publique: des CDI et titularisations à la pelle
Le projet de loi visant à réduire la précarité vécue par certains contractuels de la fonction publique, présenté mercredi en Conseil des ministres, devrait déboucher sur 40 à 50.000 titularisations et des contrats à durée indéterminée pour 100.000 agents actuellement en CDD. Le texte concerne les trois versants de la fonction publique -Etat, territoriale et hospitalière- qui emploie 891.000 contractuels et 5,3 millions d'agents au total. (www.20minutes.fr) On ose parler de précarité dans la fonction publique, mais l'interim c'est quoi alors?

Immobilier: C'est le moment ou jamais de vendre
Avis aux détenteurs d'une résidence secondaire, d'un logement locatif ou encore d'un terrain à bâtir qui seraient tentés de s'en séparer. C'est le moment ou jamais de passer à l'action. Actuellement, la plus-value bénéficie d'un abattement de 10% par an à compter de la sixième année de détention. L'exonération est totale au bout de 15 ans. Dans le cadre du plan anti-déficit du gouvernement, il a été décidé que l'abattement ne sera que de 2% par an au bout de 5 ans et de 3% à compter de 15 ans. Il faudra donc être propriétaire depuis 30 ans pour revendre son bien sans que la plus-value ne soit taxée à hauteur de 32,5%. (www.20minutes.fr) Effectivement, c'est le moment ou jamais!

Source: Yahoo News


Référencement Internet et création de sites Web ICI










Flashback :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Partageons sur FacebooK