Sommaire
Art et Culture
23/11/2007 - 20:20

EditoWeb People: Kylie Minogue verse dans le X

Rescapée d'un cancer du sein, la chanteuse australienne fait un radieux retour avec «X». Un nouvel album electro pop, porteur de tubes, à n'en pas douter.



Ces deux dernières années, le public avait presque oublié que Kylie Minogue était l'intouchable reine de la pop. Mise à terre par un cancer du sein, elle était redevenue une femme comme les autres. Aujourd'hui, après un long silence discographique, la minibombe australienne revient plus en forme que jamais. «X», son nouvel album, sera sans doute l'un des gros cartons de l'hiver.

Icône des gays

Si elle avait été meilleure actrice, Kylie Minogue aurait pu passer à côté de la musique. C'est à travers le petit écran qu'elle fait ses premiers pas, dans la série télévisée à succès «Neighbours». Dans les années 1980, on lui suggère de reprendre le titre «Locomotion». Bingo! La jeune femme, tout juste sortie de l'adolescence, devient une star adulée de partout. Le single «I Should Be So Lucky» et «Where the Wild Roses Grow», son duo avec Nick Cave, assoient sa réputation.

Alors que ses collègues féminines des années 1980 se perdent - Bananarama, Bangles - Kylie ne cesse de resplendir. Elue plus joli popotin du showbiz, elle s'offre l'un de ses plus gros succès en 2002, avec «Can't Get You Out of My Head». La petite Australienne de Melbourne est au firmament.

En l'espace de vingt ans, elle est devenue non seulement l'icône des gays mais les garçons se réveillent comme par magie dès qu'elle pointe son mini-minois. En 2005, elle entame une tournée mondiale avant que le crabe ne la mette KO.

Retour à la vie

Pour son retour discographique, sous «X», Kylie Minogue n'a pas lésiné sur les moyens. L'artiste continue de surfer sur la vague de l'electro pop, avec des pointes de rock. Elle offre même des mignardises r'n'b («All I See») alors que ses minauderies dans «Speakerphone» semblent chipées à Britney Spears. Normal. Elle a travaillé avec les mêmes producteurs scandinaves, responsables du titre «Toxic».

Le premier single, «2 Hearts», se profile comme l'une des tueries musicales de l'hiver. Il a été composé par le quatuor electro rock Kish Mauve. Son amour pour Serge Gainsbourg, elle le déclare dans le titre «Sensitized», adaptation de «Bonnie and Clyde» par Guy Chambers (le producteur de Robbie Williams). Et puis, surtout, elle continue à faire fantasmer les garçons, comme sur la dernière chanson de l'album, «Cosmic», une superbe ballade. Kylie Minogue prouve ainsi qu'elle n'est pas prête à disparaître.


Karine Vouillamoz - Le Matin Dimanche

H.V./Source Web










Flashback :
< >

Mercredi 16 Mai 2018 - 16:31 Partagez vos infos ou vos images

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn