Sommaire
France
12/03/2008 - 14:18

Egalité des chances: un train de l'emploi va parcourir la France


La SNCF et son nouveau président, Guillaume Pépy, ont annoncé, qu'un train pour l'emploi va sillonner la France entre le 18 mars et le 4 avril afin de proposer quelque 15.000 emplois à des candidats issus de quartiers populaires qui rencontreront des entrepreneurs souhaitant diversifier leurs recrutements.



Le train, qui partira de la gare Montparnasse à Paris, fera étape à Marseille, Toulouse, Bordeaux, Tours, Lyon-Perrache, Nantes, Rennes, Metz, Mulhouse, Lille avant de rejoindre Paris et la gare du Nord.
"Avec ce train, nous allons au devant des personnes. La gare est un symbole, c'est le lieu où les gens passent, y compris des gens privés d'emploi", a déclaré le nouveau président de la SNCF, Guillaume Pépy, lors d'une conférence de presse au côté de la ministre de l'Economie et de l'Emploi, Christine Lagarde.
La ministre a pour sa part salué une "belle initiative". "Trouver un emploi dans une gare pour quelqu'un qui cherche depuis longtemps, c'est un joli symbole de départ dans la vie active", a-t-elle ajouté.

Un collectif d'entreprises associé

L'opération, à laquelle est associé un collectif d'entreprises (Orange, Accenture, Axa, BNP-Paribas, Armée, La Poste, The Body Shop, Keolis, TLF) est organisée en partenariat avec l'Anpe et le Conseil national des missions locales.
L'Anpe est chargée, dans chaque ville-étape, de présélectionner des candidats pour les entretiens d'embauche qui auront lieu à bord des quatre "voitures entretiens" du train.
Par ailleurs, les visiteurs qui se rendront sur les quais seront accueillis dans trois "voitures dialogues" où ils pourront s'informer sur les métiers et les entreprises, avant de passer éventuellement des entretiens à leur tour.
"Il y a des postes pour les gens qui n'ont pas le bac jusqu'à ceux qui ont bac+7. Personne n'est exclu, y compris ceux qui sont déjà en contact avec le service public de l'emploi, l'opération est ouverte à tous sans restriction", a répété Guillaume Pépy.

"La diversité doit être une priorité"

Parmi les 15.000 postes proposés (emplois, stages ou contrats d'alternance): guichetier, mécanicien naval, vendeur, ingénieur d'études, conseiller clientèle, responsable qualité, conducteur de train, etc.
Les entreprises associées à l'opération espèrent ainsi diversifier leurs modes de recrutement.
"La diversité doit être une priorité", a ainsi souligné Michel Pébereau, président de BNP-Paribas, souhaitant que "de plus en plus le public des salariés corresponde au public des clients".

nouvelobs.com

Y. K/sourcesWeb









Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn