Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Tribune Libre
24/06/2007 - 16:05

Environnement: Economie d'énergie et réduction d'émission de CO2

Il est possible de réaliser une économie d'énergie de 65% en ajoutant un tensioactif dans l'eau de circulation d'un système de chauffage et d'engendrer une diminution de l'émission de gaz nocifs dans l'atmosphère. Ce procédé semble à la fois simple et économique. Si de telles études n'ont pas été menées jusqu'à présent, c'est que l'énergie n'était pas coûteuse. Pour autant, elle n'était pas moins polluante.



Environnement: Economie d'énergie et réduction d'émission de CO2
Une équipe de recherche scientifique japonnaise, avec la collaboration de mairie de Sapporo, a réalisé une étude, montrant qu'une économie d'énergie de 65% était possible en ajoutant un agent de surface à l'eau de circulation d'un système de chauffage.

Le système utilisé pour l'étude fonctionne avec une pompe d'une puissance de 37 kW, faisant circuler 32 tonnes d'eau dans un circuit fermé, chauffant ainsi un bâtiment de vingt étages. Après analyse des caractéristiques de la canalisation, l'équipe a injecté un tensioactif (le LSP-01A de LSP Coopérative Society) avec une concentration de 0,5% afin de réduire la résistance entre l'eau et la paroi des tuyaux, créant ainsi un flux laminaire. L'ajout de tensioactif diminuant les pertes dans les canalisations, la puissance électrique consommée par la pompe a été réduite de 65% à débit égal. Rapporté sur une année, ceci représente 58.000 kWh d'économie, soit environs 630.000 yens (4.000 euros) en considérant que la pompe fonctionne 10 heures par jour, 240 jours par an. En terme d'émission de CO2, ceci équivaut à une réduction de 32 tonnes par an.

L'expérience a été menée de fin février à mi-mai, ne montrant aucun problème particulier. Comme le système d'air conditionné utilise les mêmes canalisations, l'équipe étudiera cet été l'effet du tensioactif sur la climatisation, réalisant ainsi un bilan global annuel d'économie d'énergie.

Le groupe souhaite maintenant que cette étude soit mise en pratique, notamment dans les futures constructions, puisque l'économie d'énergie et la réduction d'émission de CO2 ont été prouvées.


M. G. Source Web











Partageons sur FacebooK
Petites annonces