Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 

Asie & Extrême Orient
08/11/2007 - 16:17

Environnement: Les côtes africaines affectées par le réchauffement climatique


Les côtes africaines seront lourdement affectées par le réchauffement climatique au cours du siècle et le continent commence tout juste à prendre la mesure du danger, a estimé jeudi le directeur exécutif du Programme des Nations unies pour l'Environnement (PNUE).



"Selon certaines projections, le réchauffement climatique pourrait affecter jusqu'à un tiers des infrastructures côtières de l'Afrique d'ici la fin du siècle", a déclaré Achim Steiner lors d'une conférence de presse à Johannesburg.

"Nous savons que nous connaîtrons une augmentation du niveau de la mer de 20 à 60 centimètres" sur cette période, a-t-il ajouté en précisant que "des infrastructures portuaires ou des raffineries" en paieront le prix.

D'ores et déjà, il a noté une érosion des côtes, une calcification des coquillages sous l'effet de la chaleur et l'apparition de phénomènes climatiques nouveaux.

Plus généralement, "l'Afrique est dans un processus d'appauvrissement accéléré de son capital naturel", ce qui va affecter "l'agriculture, la pêche, le tourisme" et frapper d'abord "les communautés rurales, les plus pauvres et les plus vulnérables", a dit M. Steiner.

Selon lui, l'Afrique a longtemps considéré les ressources naturelles comme inépuisables et a repoussé les questions environnementales pour se consacrer aux problèmes immédiats.

"Les politiques commencent juste à changer. Les nations africaines réalisent qu'elles perdent des chances de développement économique en laissant leurs ressources maritimes et côtières se détériorer", a-t-il dit en les appelant à renforcer leur collaboration régionale.

"L'environnement, spécialement côtier et marin, aura besoin d'une réponse panafricaine."

Le responsable du PNUE, qui s'exprimait à l'issue d'une conférence entre 200 délégués des pays signataires de deux conventions pour la coopération dans la protection et le développement de l'environnement maritime et côtier -- d'Abidjan et de Nairobi -- a loué ces outils et appelé à les renforcer.


H.V/OnLine EditWeb NeWs






H.V/OnLine EditWeb NeWs

Flashback :
< >

Mercredi 16 Mai 2018 - 16:31 Partagez vos infos ou vos images





Partageons sur FacebooK