Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Tribune Libre
22/07/2011 - 12:59

Environnement: Manque d’électricité et fonte de l'Arctique

Environnement: Manque d’électricité et fonte de l'Arctique; La France risque de manquer d'électricité dès 2016; L'Arctique fond à une vitesse record en 2011; Bordeaux : l'eau peut à nouveau être consommée;



Notre revue de presse environnement du 22 Juillet 2011

Environnement: Manque d’électricité et fonte de l'Arctique
La France risque de manquer d'électricité dès 2016
Un déficit de près de trois gigawatts (GW). RTE, le réseau d'acheminement de l'électricité en France, table sur une «défaillance» de l'offre d'électricité en France par rapport à la demande. Dans un entretien au quotidien Les Echos, le président du directoire de RTE, Dominique Maillard, présente les résultats du bilan prévisionnel de l'offre et de la demande d'électricité, publié vendredi. Jusqu'en 2015, les effets de la crise économique devraient permettre de ralentir la consommation d'énergie, mais dès 2016, la France pourrait devoir trouver de nouvelles manières de s'approvisionner en électricité. Sans compter une éventuelle baisse de la production nucléaire, envisagée pour la première fois dans les calculs de RTE. (www.20minutes.fr) La crise a bon dos...

L'Arctique fond à une vitesse record en 2011
Une vague de chaleur fait fondre l'Arctique à une vitesse record: D'après le National snow and ice data center (NSDIC) du Colorado, la banquise perdrait chaque jour près de 120.000km2 depuis le début de l'année. Si ce rythme se confirmait en juillet, ce serait le record depuis 1979, date des premières mesures sur les glaces de l'Arctique. (www.20minutes.fr) Est-ce un signe de la fin du monde en 2012?

Bordeaux : l'eau peut à nouveau être consommée
Selon l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses), le perchlorate d'ammonium retrouvé dans les sources de captage d'eau potable à Bordeaux, n'est ni cancérigène, ni mutagène. Depuis le 1er juillet, un quart des sites de captage d'eau de l'agglomération bordelaise sont à l'arrêt et ce, pour une durée indéterminée en raison de la présence dans l'eau d'un produit dangereux pour la santé, le perchlorate d'ammonium. Suite à cette découverte, la Lyonnaise des Eaux, en tant que distributeur avait ainsi recommandé à 35.000 foyers de la région de ne pas boire l'eau du robinet. (www.maxisciences.com) Les Bordelais vont-ils faire confiance à l'Anses?

Source: Yahoo News










Flashback :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar






Partageons sur FacebooK
Petites annonces