Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Faits Divers - Société
31/03/2008 - 14:09

Eoliennes: l'Afsset préconise d'évaluer l'impact acoustique au cas par cas


L'Agence française de sécurité sanitaire de l'environnement et du travail (Afsset) estime qu'il n'est pas nécessaire de définir une distance d'installation minimale entre les parcs éoliens et les maisons et qu'il faut évaluer l'impact acoustique "au cas par cas".



Eoliennes: l'Afsset préconise d'évaluer l'impact acoustique au cas par cas
Dans un rapport sur le sujet, l'Académie de médecine avait recommandé en mars 2006 que les éoliennes de puissance supérieure à 2,5 MW soient implantées à une distance minimale de 1.500 m des habitations.

Saisie en juin 2006 par les ministères de la santé et de l'environnement, l'Afsset a réuni un groupe de travail, dont le rapport a été rendu public lundi.

Selon l'Afsset, la France, qui pour le moment n'a pas de machine "d'une puissance supérieure à 2,5 MW", dispose "d'une des réglementations les plus protectrices pour les riverains".

Elle fait valoir encore que "les émissions sonores des éoliennes ne génèrent pas de conséquences sanitaires directes sur l'appareil auditif", et qu'"aucune donnée sanitaire disponible ne permet d'observer des effets liés à l'exposition aux basses fréquences et aux infrasons générés par ces machines".

"A l'intérieur des habitations, fenêtres fermées, on ne recense pas de nuisances - ou leurs conséquences sont peu probables au vu du niveau des bruits perçus", souligne l'Afsset.

"En ce qui concerne l'exposition extérieure, les émissions sonores des éoliennes peuvent être à l'origine d'une gêne, mais on remarque que la perception d'un inconfort est souvent liée à une perception négative des éoliennes dans le paysage", juge l'Agence.

En conséquence le groupe de travail réuni par l'Afsset "recommande de ne pas imposer une distance d'espacement unique entre parcs éoliens et habitations riveraines", la propagation des bruits dépendant, dit l'Agence, de paramètres locaux tels que "la topographie, la couverture végétale et les conditions climatiques".

Elle préconise plutôt d'évaluer au cas par cas la "distance d'implantation adéquate" permettant de ne pas générer de nuisance sonore pour les riverains des futures éoliennes.

yahoo.com


Y.K/sourcesWeb







Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel





Partageons sur FacebooK