Quantcast
Sommaire
EditoWeb MagaZine
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

référencement Google et Google Actualités
 
Afrique et Moyen-Orient
25/12/2022 - 10:46

Erdogan annonce une 3e augmentation du salaire minimum en un an

Une hausse de salaire minimum en pleine période d’inflation, c’est une équation difficile à comprendre quand on n’a pas le minimum de connaissance en économie. Nous vous expliquons ce que Recep Tayyip Erdogan a fait en Turquie.



Hausse du salaire minimum de 54% à partir du 1er Janvier 2023 En Turquie

Erdogan annonce une 3e augmentation du salaire minimum en un an


 L’annonce est rendue publique ce Jeudi 22 Décembre 2022. Ce n’est pas la première fois que ce président dont le pays traverse une crise sans pareille pose de tel acte. C’est la troisième fois au cours de cette même année qu’on assiste à une revalorisation de salaire en Turquie. Alors même qu’on estime à environ 84% le taux d’inflation, il faut se demander ce qui pouvait justifier une telle décision.
Il s’agit concrètement d’une augmentation de 5 500 livres net par mois du salaire minimum. On peut estimer cette augmentation mensuelle à environ 276 euros. Pour les travailleurs Turcs, le SMIC est désormais de 8 500 livres ; soit 427 euros le mois à partir du mois de Janvier prochain. C’est heureux et audacieux s’il faut tenir compte de la situation économique que traverse le pays. C’est une augmentation de 200% en environ deux ans soit de Décembre 2021 à Janvier 2023. Les familles turques qui croupissent sous le poids de la cherté de la vie doivent s’en réjouir.  
L’acquisition des denrées alimentaires en Turquie actuellement est un dilemme puisque l’inflation a atteint 103% dans ce secteur vital.

La décision de Erdogan cache-t-elle d’autres choses ?

C’est avant tout une bonne décision même s’il faut faire une analyse plus profonde de la vie politique de la Turquie pour y comprendre certaines réalités. Il faut observer dans un premier temps que dans environ 6 mois s’organiseront les élections présidentielle et législatives. Pour un président qui ne compte pas quitter le pouvoir, augmenter le SMIC n’est pas un hasard. 
D’ailleurs la masse qui profite le plus de cette décision est constituée de la classe ouvrière qui a porté l’actuel président au pouvoir il y a 20 ans. L’homme compte encore beaucoup sur cet électorat pour rester encore longtemps au pouvoir. Cette classe ouvrière qui ne s’estime pas encore totalement satisfaite ne multiplie quand même pas par zéro l’effort du président. Elle souhaite atteindre les 13200 livres turques soit 670 euros le mois d’ici peu pour faire face à la cherté de la vie.
C’est tout de même risqué pour le pays qui tout récemment a connu une chute de sa devise face au dollar.  

Frank Robin










Europe | Amériques | Afrique et Moyen-Orient | Asie & Extrême Orient | Océanie | USA UK and Malta News | La actualidad en español | Deutsche Nachrichten | Nouvelles de la Faim et de la Mort!






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Facebook
Twitter
LinkedIn
Instagram
Pinterest