Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
28/10/2008 - 15:37

Espagne: quatre arrestations dans un coup de filet anti-ETA

Madrid- Quatre membres présumés de l'organisation séparatiste basque armée ETA ont été arrêtés dans la nuit de lundi à mardi à Pampelune (nord) et à Valence (sud).



 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Le ministère espagnol de l'Intérieur et la direction de la police nationale n'étaient pas immédiatement disponibles pour confirmer cette information.

La police nationale, qui a mené l'opération, poursuivait les perquisitions dans plusieurs logements, selon la télévision.

Trois d'entre eux sont suspectés d'être des membres "légaux" de l'ETA, non fichés par les forces de l'ordre, tandis qu'un quatrième aurait été arrêté il y a plusieurs années, selon cette source. Dans un premier temps, la télévision avait dit que tous les arrêtés étaient des membres légaux.

La télévision a également ajouté que des armes et des explosifs pourraient être découverts, sans plus de précisions.

Il s'agirait apparemment d'un groupe opérationnel, un commando, de création récente, selon cette source.

La personne arrêtée à Valence serait une femme, qui se trouvait dans cette ville du sud pour des raisons professionnelles ou pour ses études, selon la télévision.

L'ETA, qui est inscrit sur la liste des organisations terroristes de l'UE et des Etats-Unis, est tenu pour responsable de la mort de 824 personnes en 40 ans de violences pour l'indépendance du Pays Basque.

L'organisation armée a repris sa campagne d'attentats depuis la rupture formelle de son dernier cessez-le-feu, en juin 2007, tuant un total de cinq personnes, trois gardes civils, un militaire et un ex-élu socialiste basque.

L'organisation a subi plusieurs coups durs au cours des derniers mois, comme le démantèlement en juillet du "commando Biscaye", le groupe opérationnel le plus actif de l'organisation, ou encore l'arrestation en France de plusieurs de ses chefs au mois de mai.

Le pouvoir a également augmenté la pression judiciaire sur l'ETA et sur son entourage, multipliant les procédures.

La semaine dernière, le juge Baltasar Garzon de l'Audience nationale, le tribunal antiterroriste espagnol, a décidé de poursuivre 24 personnes soupçonnées d'appartenir au réseau d'extorsion de fonds et de financement de l'ETA.


Source: Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo