Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
17/01/2011 - 12:05

Europe: le Premier ministre irlandais reste à la tête de son parti et autres actus

Le Premier ministre irlandais reste à la tête de son parti - Athenes: naufrage d'un bateau transportant des migrants - Bousculade dans une discothèque hongroise - Dioxine: 934 nouveaux élevages allemands interdits de vente - Fin de l'état d'alerte en Espagne - Les salariés de Mirafiori approuvent les propositions de Fiat - La BNS s'attend à une perte de 21 milliards de francs suisses - Budapest: manifestation contre la loi sur les médias - Grèce: violences anarchistes cinq suspects interpellés - Silvio Berlusconi: de nouveau poursuivi par la justice italienne



Europe: le Premier ministre irlandais reste à la tête de son parti et autres actus
 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Le Premier ministre irlandais reste à la tête de son parti
Le Premier ministre irlandais, Brian Cowen, a annoncé dimanche qu'il restait à la tête de son parti, le Fianna Fail, et qu'il convoquerait des élections législatives anticipées après l'adoption du budget 2011. "Je pense que c'est le mieux pour le pays, et aussi le mieux pour le parti, à l'heure actuelle", a-t-il dit lors d'une conférence de presse télévisée. Le chef du gouvernement irlandais a été mis en difficulté cette semaine par des révélations sur ses liens avec les milieux bancaires. Expliquant dimanche que quitter la direction du Fianna Fail n'était pas une bonne idée, il a annoncé qu'il poserait la question de confiance lors de la prochaine réunion du groupe parlementaire du Fianna Fail, mardi prochain. "Nous déposerons une motion (de confiance) au sein du parti, mardi, et nous nous unirons derrière la décision", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse, se disant confiant quant à l'issue de ce vote interne. Ancien ministre des Finances, Cowen est le chef de gouvernement irlandais le plus impopulaire de longue date, du fait de sa gestion de la crise économique qui a contraint Dublin à réclamer une aide massive à l'UE et au FMI en novembre dernier. (Reuters)

Athenes: naufrage d'un bateau transportant des migrants
Un bateau transportant 263 migrants a sombré à l'ouest de l'île de Corfou, ont annoncé les autorités grecques en déclarant que 22 passagers étaient portés disparus. Les garde-côtes ont expliqué avoir été alertés dans la nuit de samedi à dimanche par un passager de l'"Hasan Reis" qui déclarait que le bateau était en danger, mais des vents forts ont empêché les secours de prendre la mer aussitôt après l'appel. Les passagers ont été secourus par un cargo néerlandais environ sept heures après. Le capitaine du navire a déclaré que 241 personnes avaient été embarquées à bord du cargo, et a fait état du naufrage de l'"Hasan Reis" qui devait faire route vers l'Italie. (AP)

Bousculade dans une discothèque hongroise
Trois jeunes femmes sont décédées lors d'un mouvement de foule samedi soir dans une boîte de nuit du centre de Budapest, selon la police hongroise. Une porte-parole de la police Katalin Fanni Horvath a précisé que les victimes pourraient avoir été piétinées par la foule et que la bousculade avait impliqué des milliers de personnes dans la discothèque West-Balkan, située à l'intérieur d'un bâtiment de l'époque communiste. Une enquête a été ouverte par la police qui tente de déterminer avec une équipe médicale la cause des décès. Les forces de l'ordre ont démenti les informations selon lesquelles les trois jeunes femmes avaient été poignardées. (AP)

Dioxine: 934 nouveaux élevages allemands interdits de vente
Le scandale de la dioxine a rebondi samedi en Allemagne avec la décision des autorités d'interdire à 934 exploitations agricoles supplémentaires de vendre des oeufs, de la volaille ou du porc après la découverte de ce qu'un fabriquant avait dissimulé la livraison d'alimentation animale potentiellement contaminés. Le parquet du land de Basse-Saxe a ouvert une enquête et la police a perquisitionné plusieurs des bureaux du producteur, a précisé la ministre de l'Agriculture, Ilse Aigner. "C'est un scandale dans le scandale", a-t-elle constaté, critiquant "la qualité de la surveillance de l'alimentation et des aliments pour l'élevage par les autorités régionales". Le ministère de l'Agriculture de Basse-Saxe estime que des produits, "principalement des oeufs" des exploitations ont probablement été vendus depuis dix jours mais que "la consommation de ces produits ne représente pas de risque sanitaire" étant donné le faible niveau de contamination. Le scandale a éclaté la semaine dernière lorsque des enquêteurs ont découvert des taux excessifs de dioxine dans des oeufs, des poulets et quelques porcs. Les autorités ont fait abattre des centaines d'animaux et suspendu les ventes de 5.000 exploitations. Seules 400 étaient encore sous le coup de l'interdiction vendredi mais la Corée du Sud et la Chine maintiennent leur gel des importations de porc et de volaille allemands. (AP)

Fin de l'état d'alerte en Espagne
Le gouvernement espagnol a levé samedi la mesure d'urgence qui avait conduit à placer début décembre le contrôle aérien sous autorité militaire afin de prévenir de nouveaux mouvements de grève pendant les fêtes de fin d'année. L'"état d'alerte" avait été décrété le 4 décembre puis étendu à 43 jours par le Parlement. Il a été annulé par un décret signé samedi par le chef du gouvernement espagnol José Luis Rodriguez Zapatero.  Madrid avait décidé de placer le contrôle aérien sous autorité militaire après une grève surprise de 24 heures des aiguilleurs du ciel, qui avait entraîné la fermeture des aéroports espagnols et bloqué quelque 600.000 voyageurs au moment d'une fête nationale. C'était la première fois que l'Espagne invoquait la clause sur "l'état d'alerte" figurant dans la Constitution espagnole approuvée en 1978, trois ans après la mort du général Franco. La ministre de la Défense Carme Chacon a déclaré que 100 contrôleurs aériens militaires étaient formés pour intervenir en cas de menace de nouvelle grève. (AP)

Les salariés de Mirafiori approuvent les propositions de Fiat
Les salariés de l'usine Mirafiori, site historique de Fiat à Turin, ont approuvé à une courte majorité une refonte de leurs conditions de travail prévoyant plus de flexibilité, ont fait savoir les syndicats. Le nouveau contrat a été approuvé par 54% des salariés, selon le syndicat métallurgiste FIOM, qui avait fait campagne contre la réforme. La participation s'est élevée à 94%. Les près de 5.500 ouvriers du site ont voté jeudi et vendredi. Le vote représentait un test pour le Pdg de Fiat Sergio Marchionne, qui avait menacé de délocaliser la production à l'étranger si le nouveau contrat était rejeté. La direction du constructeur italien a présenté cette refonte des conditions de travail comme essentielle pour pouvoir produire des véhicules Alfa Romeo et Jeep sur ce site où Fiat a investi un milliard d'euros. Le contrat prévoit plus de flexibilité du travail en limitant notamment le droit de grève en périodes de pleine production, et en réduisant les temps de pause ainsi que les congés maladie. Plusieurs syndicats, dont le FIOM, s'opposaient à ce nouveau contrat, affirmant qu'il modifiait la convention nationale de la métallurgie. (AP)

La BNS s'attend à une perte de 21 milliards de francs suisses
La forte hausse du franc suisse par rapport à l'euro et au dollar a coûté cher à la Banque nationale suisse (BNS) en 2010: elle s'attend en effet à essuyer une perte de 21 milliards de francs suisses (16,2 milliards d'euros) pour l'ensemble de l'année. Cela ne devrait toutefois pas l'empêcher de verser les 2,5 milliards de francs suisses dus aux cantons et à la Confédération, ainsi qu'un dividende de 1,5 million de francs suisses (1,1 million d'euros), a annoncé la BNS vendredi soir. En revanche, la distribution future des bénéfices est compromise car la réserve prévue à cet effet a été totalement absorbée par les pertes: elle est passée de 19 milliards de francs suisses en 2009 à un déficit de 5 milliards de francs suisses (3,8 milliards d'euros) au début 2011. (AP)

Budapest: manifestation contre la loi sur les médias
Cinq mille personnes ont manifesté vendredi devant le parlement hongrois à Budapest pour demander le retrait de la nouvelle loi sur les médias. Les organisateurs de ce rassemblement ont également ouvert sur Facebook une page pour la défense de la liberté de la presse en Hongrie et 71.000 personnes se sont inscrites. La loi, entrée en vigueur le 1er janvier, a été dénoncée par plusieurs capitales européennes dont Berlin, Londres et Paris, ainsi que par l'opposition et une partie de la presse en Hongrie.  Budapest, cherchant à apaiser Bruxelles au moment où elle prenait la présidence tournante de l'Union européenne, s'est dite prête à amender ce texte si la Commission européenne le demandait, tout en assurant qu'il ne constituait pas une atteinte à la liberté de la presse. Jeudi, le sous-secrétaire d'Etat américain Philip Gordon a également souligné "l'inquiétude réelle de nombre d'observateurs (qui craignent) que les mécanismes, les éléments de la loi sur les médias puissent restreindre la liberté d'expression d'une façon inappropriée pour une démocratie". La Commission européenne examine actuellement la loi hongroise pour déterminer si certains de ses éléments sont contraires aux principes de l'Union. La nouvelle loi crée une Autorité nationale des médias et des communications (NMHH), un organe de régulation majoritairement contrôlé par des membres du parti de droite au pouvoir, le Fidesz. (Reuters)

Grèce: violences anarchistes cinq suspects interpellés
Cinq personnes soupçonnées d'appartenir à un groupe d'anarchistes radicaux ont été interpellées à Athènes après la saisie d'armes, de munitions et de disques durs d'ordinateurs dans des caches, a annoncé vendredi la police. Quatre homme ont été arrêtés au cours d'opérations menés tard jeudi et devraient être mis en examen pour participation à une attaque dans à Thessalonique l'année dernière, a précisé la police. Le cinquième suspect, une Allemande de 27 ans, a été arrêté à Athènes vendredi et devrait également être mise en examen vendredi. La police a découvert un pistolet et une carabine automatique, ainsi que 220 balles. (AP)

Silvio Berlusconi: de nouveau poursuivi par la justice italienne
Silvio Berlusconi à nouveau dans le viseur de la justice italienne. Une enquête pour prostitution a été ouverte contre le président du Conseil, soupçonné d'avoir eu des relations sexuelles avec une jeune Marocaine âgée de 17 ans à l'époque des faits. Déjà poursuivi pour des affaires de corruption et éclaboussé par des scandales impliquant des jeunes femmes, le chef du gouvernement âgé de 74 ans est aujourd'hui soupçonné d'avoir abusé de ses fonctions pour faire libérer la jeune femme, surnommée Ruby Rubacuori (Ruby la voleuse de coeurs), interpellée alors pour vol, et étouffer toutes révélations sur l'affaire, précise les procureurs de Milan dans leur communiqué. Ils ont également envoyé vendredi une convocation au président du Conseil et à ses avocats, et ordonné à la police d'effectuer des perquisitions dans les bureaux de plusieurs personnes concernées par l'affaire, notamment une ancienne danseuse devenue politicienne et proche de Berlusconi, Nicole Minetti. Pour les avocats de Silvio Berlusconi, Nicolo Ghedini et Piero Longo, cette enquête "absurde et sans fondement" constitue une "très grave interférence dans la vie privée du Premier ministre, sans précédent dans l'histoire judiciaire du pays". (AP)

Source : Yahoo Actualités

Ryma Mendy



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo