Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
17/01/2014 - 18:37

Europe : le totalitarisme énergétique

Le prix de l’énergie baisse mais les factures des consommateurs augmentent. En politique, on nous propose d’être écolo, de militer par exemple pour l’énergie propre du futur. L’énergie propre du futur : en 1997, cette si jolie formule, qui ornait les pages du site web officiel de l’Europe, m’avait fait beaucoup rêver. Jouir sans compter d’un confort de plus en plus énergivore, voyager d’un bout à l’autre de la planète, faire tout un tas de choses tout à fait excitantes sans abîmer la nature, laisser à nos enfants une planète propre.



 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
Je voulais croire que ce n’était pas une utopie. Je voulais surtout croire que ce serait le choix volontariste de beaucoup d’Européens, de beaucoup d’humains… Nous allions tous devenir éco-responsables. Après tout, sauvegarder l’avenir, voilà qui donne un sens supplémentaires à nos vies si anodines.

Hé bien, non. On ne choisira rien de tout ça. Selon Barbara Lewis, Henri-Pierre André pour le service français de l’agence Reuters, la Commission européenne, «qui a analysé les données allant de 2008 à 2012, note que le prix global de l'électricité a chuté de 35 à 45% sur les marchés européens tandis que les tarifs du gaz fluctuaient mais restaient en moyenne stables. Cependant, sur la même période, les tarifs de l'électricité pour les ménages ont progressé en moyenne de 4% par an et ceux du gaz naturel de 3% par an.»
Dès lors, il est clair que tout ce qu’on pourra faire, c’est regarder. Et payer. La transition énergétique est et sera décidée par les pouvoirs financiers, peut-être par les pouvoirs politiques – si on leur laisse voix au chapitre. Et nous autres, citoyens pourtant normalement doués de raison, nous allons tout simplement assister à leurs décisions, supporter le coût des investissements et consommer l’énergie qui sera mise à notre disposition dans notre zone géographique.

Adieu l’utopie! Bonjour le totalitarisme énergétique.
(Source : Yahoo news)

S.D.




Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 31 Décembre 2014 - 00:18 Environnement: ce qui nous attend en 2015




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo