Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Sport
03/11/2008 - 20:03

F1: Lewis Hamilton champion du monde

Bresil- Le Britannique Lewis Hamilton est devenu hier à 23 ans le plus jeune champion du monde de l'histoire de la F1 à l'issue d'un final palpitant dans le Grand Prix du Brésil.



Le pilote McLaren a été sacré grâce à une cinquième place conquise dans le dernier tour d'une course folle remportée par le Brésilien Felipe Massa, son seul rival pour le titre avant l'ultime épreuve de la saison.

Massa, parti de la pole position sur le circuit d'Interlagos au volant de sa Ferrari, s'est acquitté de sa tâche en remportant la course devant son public et était encore champion du monde lorsqu'il a franchi la ligne d'arrivée.

Mais Lewis Hamilton, qui était alors sixième, doublait à l'approche du dernier virage l'Allemand Timo Glock sur Toyota, qui avait choisi de rester en pneus secs malgré l'arrivée de la pluie.

Cette cinquième place permet à l'Anglais de garder un point d'avance sur Massa au classement final du championnat du monde.

"C'est incroyable, je n'arrive même pas à reprendre mon souffle", a déclaré Hamilton, qui s'est empressé d'embrasser son père et son frère après un dénouement digne des meilleurs thrillers.

"JE L'AI ?"

Après avoir franchi la ligne, Hamilton ne savait pas s'il avait le titre.

"J'ai crié 'je l'ai ?, je l'ai ?' et ensuite ils me l'ont dit et j'étais en extase", a-t-il raconté.

"C'est comme un rêve. C'était l'une des courses les plus dures de ma vie, sinon la plus dure."

Le championnat du monde des constructeurs a été remporté par Ferrari, dont le deuxième pilote, Kimi Räikkönen, a terminé troisième à Interlagos.

La deuxième place est revenue au pilote espagnol de Renault Fernando Alonso.

Hamilton, qui avait abordé ce dernier Grand Prix avec sept points d'avance sur Massa, se devait de finir dans les cinq premiers dans l'hypothèse d'une victoire du Brésilien.

Le premier pilote noir de l'histoire de la F1, qui avait été en lice pour le titre l'an dernier lors de sa première saison en F1, avant de craquer dans les deux dernières courses et d'être coiffé sur le fil par Räikkönen, a longtemps paru contrôler les débats.

Tout changeait à trois tours de la fin lorsqu'il était dépassé par la Toro Rosso du fougueux Sebastian Vettel et se retrouvait sixième.

"Je ne savais pas où était Glock (alors quatrième) et je pensais que Vettel était l'homme à battre et je n'arrivais pas à le rattraper", a expliqué Hamilton après la course. "J'allais finir sixième. J'étais dégoûté."

Massa, qui filait alors vers la victoire, se prenait à rêver du titre mais la pluie s'abattait bientôt sur Interlagos et le malheureux Glock, mal chaussé, voyait fondre sur lui un Hamilton déchaîné.

"Il (Hamilton) a plus de points que moi, donc il mérite le titre", a reconnu un Massa dépité.

"Je sais gagner mais je sais aussi perdre", a ajouté le Brésilien. "Je vais apprendre beaucoup de ce qui s'est passé aujourd'hui."

A 23 ans et 301 jours, Hamilton efface du livre des records Alonso, qui avait 24 ans, un mois et 27 jours lorsqu'il remporta le premier de ses deux titres mondiaux en 2005.

C'était un grand jour bien sûr pour Hamilton mais aussi pour McLaren, qui attendait un titre depuis celui du Finlandais Mika Häkkinen en 1999.


Source: Yahoo news

Awa Diakhate










Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Sport






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn