Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
France
03/12/2014 - 21:59

Faouzi Lamdaoui: une démission exemplaire

Dix jours après Kader Arif, secrétaire d'État aux Anciens Combattants, c'est Faouzi Lamdaoui, conseiller "égalité et diversité" du chef de l'Etat, qui démissionne à cause d'une enquête judiciaire, faisant les gros titres de journaux. On lit ici et là "encore un proche du pouvoir sous le coup d'une procédure pénale". Il s'agit pourtant d'une démission exemplaire. Mais rares sont ceux qui relèvent le fait que c'est justement cela qui permettra à la république de devenir exemplaire (selon nos dirigeants).



Faouzi Lamdaoui: une démission exemplaire
On peut émettre l'hypothèse qu'il est dans l'intérêt de la république que des démissions surviennent. L'association entre "procédure pénale"  et "démission" prend ainsi corps et l'on peut espérer qu'elle deviendra un automatisme.
Cette pratique a toutefois un côté négatif: toute personne faisant l'objet d'une enquête est présumée innocente tant qu'elle ne fait l'objet d'une condamnation. Or, les démissions exemplaires tendent à faire penser que les présumés innocents, lorsqu'ils sont commis de l'Etat, ne sont plus tout à fait innocents puisqu'ils démissionnent. Le statut de "présumé innocent" devient, pour eux, un statut intermédiaire de "soupçonné". D'une certaine façon, la république exemplaire rétrograde le statut des personnes faisant l'objet d'une enquête. Le communiqué de l'Elysée a beau motiver cette démission par le fait que Faouzi Lamdaoui a besoin de se consacrer à sa défense ("Faouzi Lamdaoui a présenté sa démission pour se donner les moyens de se défendre suite à sa citation en correctionnelle pour des faits remontant à 2007-2008"), rien n'y fait. Une personne faisant l'objet d'une enquête judiciaire est, de nouveau, déclassée, même si elle est présumée innocente. De ce point de vue, si ces démissions exemplaires vont dans le sens des intérêts de l'Etat, elles ne vont pas dans celui des citoyens. Elles ne sont que l'effet des circonstances économiques et d'une cascade de scandales politiques, à droite comme à gauche, et n'ont pas d'autre but que d'amadouer un électorat crédule.

 


Sylvie Delhaye S. D.








Flashback :
< >

Mercredi 31 Décembre 2014 - 00:18 Environnement: ce qui nous attend en 2015

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League






Partageons sur FacebooK