Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
pub
INFOS DERNIERES - consultez des dépêches en temps réel: cliquez ici

Europe
20/11/2008 - 15:33

Fertilité : l'élan brisé des spermatozoïdes

La fertilité masculine est en berne ! D'après les estimations, aujourd'hui dans les pays industrialisés, un homme produit deux fois moins de spermatozoïdes que son grand-père au même âge !



 SSL Finals 2017 video jour 5
SSL FINALS 2017 VIDEO JOUR 5
Competição da vela com melhores atletas
Segelbootrennen mit besten Athleten
I migliori atleti velici
The best sailing athletes
A l'inverse, l'incidence du cancer du testicule a augmenté ces dernières décennies. Dans les deux cas, des facteurs environnementaux (tabagisme, stress, exposition aux polluants…) sont en cause.

Ils figurent même au cœur d'un colloque organisé le 25 novembre à Paris au Ministère de l'Ecologie, dans le cadre de la présidence française de l'Union européenne. Sur le thème Environnement chimique, reproduction et développement de l'enfant, les experts feront le point sur les études et surtout les stratégies à mettre en œuvre « pour faire face aux enjeux ».

Et ils sont de taille. Les chiffres concernant la baisse de la fertilité masculine sont alarmants. Quant aux études réalisées chez les animaux tout d'abord, elles ne sont guère plus rassurantes. Quelques espèces souffriraient d'une anomalie du système reproducteur, l'imposex. Celle-ci est caractérisée par le développement d'organes génitaux mâles chez la femelle. Certains poissons des fleuves et estuaires se féminiseraient également. A en croire les organisateurs du colloque, on observe alors « dans les cas les plus sévères, des incidences d'intersexualité de 100% » !.

Pointés du doigt, les résidus de médicaments retrouvés dans les eaux de rivières ou marines. Chez l'Homme, ajoutons à ce facteur de risque, le tabagisme, le stress et bien sûr l'exposition à de nombreux produits chimiques. En septembre dernier, une étude française a également montré que les phtalates –un composé commun dans les plastiques- « étaient délétères pour la mise en place du potentiel reproducteur masculin dans l'espèce humaine ».

Dans ce contexte, l'Agence de la Biomédecine lance ce 24 novembre un dispositif national pour favoriser le don de spermatozoïdes. Pour certains couples souffrant d' « infertilité majeure », c'est là en effet l'unique chance d'avoir un enfant. « Mais le nombre de donneurs est actuellement insuffisant pour satisfaire la demande des couples », indique l'Agence.

En 2006, 248 hommes seulement ont fait don de spermatozoïdes. « Il en aurait fallu plus du double pour répondre au besoin ». Et pour cause, cette même année, 2 837 couples ont formulé une demande. Avec un donneur pour onze couples, les délais d'attente peuvent atteindre 2 ans.


Source: Yahoo News

Awa Diakhate



Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille




Sport: football
Partageons sur FacebooK

Inscription newsletter


pub


LinkedIn
Viadeo