Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Art et Culture
19/05/2008 - 13:02

Festival de Cannes: Indiana Jones a bien été accueilli


Le Festival de Cannes n'a été ni l'Eldorado ni le "Temple maudit" pour Indiana Jones, dont le quatrième volet a été relativement bien accueilli dimanche par les critiques pour sa première mondiale, même si l'enthousiasme était nettement supérieur avant sa projection qu'après.



Lundi, les frères Dardenne, deux fois Palme d'Or à Cannes en 1999 (Rosetta) et 2005 (L'Enfant), reviennent dans la compétition avec "Le Silence de Lorna" tandis que l'Américain James Gray présente son dernier opus "Two Lovers" avec Gwyneth Paltrow et Joaquin Phoenix.

Dimanche, les applaudissements mesurés ont salué la fin des deux heures de la projection de presse d'"Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal" dans l'après-midi. Il a aisément évité les huées qui auraient scellé son échec mais n'a pas non plus reçu l'ovation qui aurait marqué son triomphe.

La vraie euphorie a eu lieu avant la projection. Certains spectateurs chantaient le célèbre générique dans l'obscurité avant le début du film et des applaudissements nourris ont salué la première apparition du chapeau de feutre de l'archéologue-aventurier, qu'incarne Harrison Ford à 65 ans, 19 ans après l'épisode précédent.

En revanche, l'accueil de la Croisette a été fervent en soirée pour la montée des marches, qui a sans surprise été la plus impressionnante depuis le début du festival. Quelque 3.000 personnes étaient massées près du tapis rouge avant la projection de gala.

"Je n'ai pas peur, je m'attends à être fouetté de toutes façons. Il n'est pas inhabituel qu'un film populaire soit méprisé par certaines personnes, ça ne me préoccupe guère", avait entre-temps déclaré Harrison Ford en conférence de presse, aux côtés du réalisateur Steven Spielberg et du producteur George Lucas.

Cette suite "a pris beaucoup de temps car c'est moi qui ai tout freiné. Je n'étais pas convaincu et cela a pris du temps de trouver la bonne histoire", a ajouté Spielberg.

L'action se déroule non plus dans les années 30 mais en 1957, en pleine Guerre Froide. Les Soviétiques ont remplacé les Nazis dans le rôle des méchants, avec à leur tête Irina Spalko (Cate Blanchett).

Eux et un "Indy" vieilli se disputent le Crâne de Cristal d'Akator, une relique précolombienne...

Lire la suite dans l'édition du 19 mai 2008 rubrique Culture

Source: news.fr.msn.com

Y.K/sourcesWeb










Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn