Sommaire
France
08/07/2008 - 14:08

Feu vert du conseil de Paris pour construire des tours

Le conseil de Paris a décidé mardi de lancer une étude pour permettre la construction de tours au pourtour de la capitale, dépassant le plafond actuel de 37 mètres.



L'UMP et les Verts ont voté contre, mais pas pour les mêmes raisons. Les Verts sont opposés à toute construction de tours, critiquant une architecture énergivore et qui selon eux, ne fait pas gagner de densité.

L'UMP, elle, ne veut pas de logements dans des tours de 50 mètres et demande que celles-ci soient réservées aux grands équipements et l'activité économique.

La majorité de Bertrand Delanoë PS-PRG, PCF, MRC ainsi que le groupe du Centre et indépendants ont voté pour cette délibération du maire de Paris qui propose six sites de construction : Bercy-Charenton (XIIe), Masséna Bruneseau (XIIIe), Porte de Versailles (XVe), Batignolles (XVIIe), Porte de la Chapelle (XVIIIe) et Porte de Montreuil (XXe).

Il faudra modifier ponctuellement le plan local d'urbanisme (PLU) pour ces opérations.

Anne Hidalgo, adjointe PS à l'urbanisme, a annoncé qu'une "conférence citoyenne" de concertation avec les Parisiens serait lancée en janvier. "Rien n'est ficelé", a-t-elle assuré indiquant que le Conseil se proncerait sur chacun des sites retenus.

Les études pour le projet Masséna Bruneseau où Mme Hidalgo souhaiterait voir construire le futur Tribunal de grande instance, devraient commencer en 2009.

M. Delanoë qui avait plaidé pour la construction de tours, a reconnu que les Parisiens étaient "réticents à l'idée même d'immeubles de grande hauteur" après les expériences malheureuses telles que la tour Montparnasse. Il a assuré que les futurs bâtiments seraient réalisés "selon une démarche exemplaire de développement durable".

"L'enjeu c'est de trouver de la place, d'abord pour le logement" et pour cela, a-t-il affirmé, "nous ne pouvons pas nous interdire de regarder vers le haut". En clair, de crever le plafond des 37 mètres imposé par le Plan local d'urbanisme (PLU) de 2006.

"Le sujet des immeubles de grande hauteur invite à changer d'échelle", a-t-il encore déclaré et à créer une synergie entre Paris et les communes voisines, car "ce qui est en jeu, c'est le devenir de toute notre agglomération".

Dans le logement social ou privé, les immeubles pourraient atteindre 50 mètres, soit 15 étages. Mais certains "équipements économiques ou publics", tels le futur Tribunal de grande instance (TGI), pourraient aller bien au-delà.

Construire jusqu'à 50 m permettrait d'augmenter de 20 à 30% la constructibilité en logements et logements sociaux, selon la mairie. De plus, les immeubles de moins de 50 mètres ne sont pas soumis aux contraintes des immeubles de grande hauteur (IGH), notamment en matière de sécurité incendie.

Seuls les bâtiments de plus de 100 mètres de hauteur méritent le nom de "tours", comme la future tour Signal de Jean Nouvel à La Défense qui devrait atteindre 300 mètres.

Source: Yahoo news

Awa Diakhate









Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn