Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
18/12/2007 - 11:13

Fidel Castro envisage de quitter définitivement ses fonctions


Après près d’un demi-siècle au pouvoir, Fidel Castro envisagerait enfin d’abandonner ses fonctions pour ouvrir «la voie à des personnes plus jeunes». Une première depuis que le Lider maximo a cédé le pouvoir à titre provisoire à son frère Raul, le 31 juillet 2006.



«Mon devoir élémentaire n’est pas de m’accrocher à des charges, ni encore moins de fermer la voie à des personnes plus jeunes, mais d’apporter des expériences et des idées dont la modeste valeur provient de l’époque exceptionnelle qu’il m’a été donné de vivre», a écrit le dirigeant cubain, dans un message lu lundi à la télévision nationale.

Ce texte, presque entièrement consacré à la conférence internationale de Bali, a été lu par un journaliste officiel dans le cadre de l’émission radiotélévisée quotidienne «Mesa Redonda» (Table ronde) et publié mardi dans le quotidien officiel, Juventud Rebelde. (Lire la lettre)

Sans donner de date précise pour son éventuel passage de témoin, « El Comandante» se plaît à citer l’exemple de l’architecte brésilien Oscar Niemeyer, qui vient de fêter ces 100 ans, en pleine forme, et pour qui il faut «être conséquent jusqu’au bout».


«Les révolutionnaires ne se retirent jamais»

Fidel Castro dirige le Parti communiste cubain (PCC, parti unique), le Conseil d’Etat et le Conseil des ministres, et il est également chef des armées. Le vieux dirigeant a toutefois fait acte de candidature à la députation le 2 décembre dernier pour le renouvellement en janvier de l’Assemblée nationale, une démarche indispensable à la reconduction de son mandat à la tête de l’Etat.

La nouvelle Assemblée nationale désignera dans un délai maximal de 45 jours les 31 membres du Conseil d’Etat, la plus haute instance de l’exécutif cubain, présidée par Fidel Castro depuis sa création en 1976. Elle aura donc la responsabilité historique de reconduire ou non à la tête de l’Etat le fondateur du régime, d’ici au plus tard le 5 mars prochain.

Fidel Castro, qui a souvent répété que «les révolutionnaires ne se retirent jamais», a semblé indiqué dans son message que son éventuel renoncement à ses fonctions irait de pair avec le maintien d’un rôle de «guide suprême», fort de «l’expérience» dont il s’est toujours prévalu.

Depuis sa maladie, il s’est très rarement exprimé sur l’avenir de son île, et moins encore sur le sien, lui préférant l’actualité internationale, notamment dans ses quelque 70 «réflexions» publiées dans la presse officielle depuis fin mars.

Le Lider maximo n’a plus été vu en public, autrement que dans des messages télévisés enregistrés, depuis le 26 juillet 2006, veille de sa première intervention chirurgicale des suites d’une grave hémorragie intestinale.

Source: http://www.lefigaro.fr

Yasmina Kehiha








Flashback :
< >

Mercredi 16 Mai 2018 - 16:31 Partagez vos infos ou vos images

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK