Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Sport
09/11/2007 - 18:06

Football: Ligue 1: choc des contraires entre Lyon et Marseille dimanche


Le choc dimanche entre les deux Olympiques, Lyonnais, qui a le vent en poupe, et de Marseille, au fond du trou, sera l'incontestable affiche de la 14e journée qui verra aussi le Paris SG tenter de remporter sa première victoire en L1 au Parc des Princes face à Nancy, fringant 2e.



Lyon (1) - Marseille (19). Il y a tout juste quelques mois, ce match aurait constitué un choc au sommet entre le champion en titre et son dauphin. Mais autant l'OL tient son rang en L1 cette saison en dominant outrageusement ses adversaires, autant l'OM est en passe de vivre une des pires saisons de son histoire. Une nouvelle défaite, logique chez le sextuple champion de France, ne ferait qu'enfoncer un peu plus un club à la dérive, bien parti pour lutter pour le maintien.

Le Mans (5) - Saint-Etienne (8). Séparés par deux petits points, Le Mans et Saint-Etienne restent sur des contre-performances avec des défaites sur le même score (2-3) respectivement face à Caen et Lens. Nul doute que Rudi Garcia voudra bien préparer ses hommes face à un club qu'il a entraîné pendant deux saisons. Matsui est forfait côté manceau.

Lille (11) - Nice (7). C'est un de ces fameux matches "à six points". Avec trois points de retard sur les Aiglons, Lille doit absolument gagner pour revenir dans le haut du tableau et confirmer son regain de forme aperçu à Auxerre (victoire 1-0). Nice n'est pas au mieux avec une série de trois rencontres sans victoire (Coupe de la Ligue comprise) et surtout deux matches sans buts en L1.

Metz (20) - Lens (17). C'est un des matches de la peur. Lens est sorti de la zone rouge après sa victoire contre Saint-Etienne, mais Jean-Pierre Papin veut confirmer avec un résultat à Saint-Symphorien. Lens vaut mieux que son classement. A Metz, on a enrayé la spirale de défaites mais, après trois nuls de rang (dont le 2-2 a.p. à Marseille en Coupe de la Ligue), les Lorrains voudraient prendre trois points d'un coup

Monaco (10) - Strasbourg (6). Monaco a arrêté l'hémorragie à Rennes et peut maintenant confirmer à Louis-II, mais Strasbourg n'est pas le meilleur client: les Alsaciens restent sur deux victoires et un nul à l'extérieur où ils semblent plus à l'aise qu'à La Meinau.

Paris SG (14) - Nancy (2). Double mission pour les Parisiens: s'imposer enfin en championnat devant leur public où leur bilan est calamiteux (3 nuls, 4 défaites) et enchaîner deux victoires d'affilée en L1, ce qui ne leur est pas non plus arrivé cette saison, pour se donner un peu d'air au classement. Mais Nancy n'en finit pas de surprendre au sommet de la L1 et n'est sûrement pas l'adversaire idéal pour se relancer.

Sochaux (18) - Auxerre (16). Un autre match de bas de classement avec un duel entre deux clubs spécialistes de la formation. Jean Fernandez retrouve un club qu'il a entraîné pendant trois ans. A Sochaux, Frédéric Hantz semble avoir trouvé la bonne formule avec ses joueurs et son groupe a le moral après sa victoire à Bonal contre Marseille et le nul à Nice.

Valenciennes (9) - Caen (15). Battu à Lyon (0-2) la semaine dernière, Valenciennes accueille Caen dans un match plus à sa portée. Les Normands sont dans une forme ascendante avec une seule défaite lors des 7 dernières rencontres (et encore, c'était contre Lyon en Coupe de la Ligue). Côté VA, Kombouaré est suspendu et ne sera pas sur le banc.

Bordeaux (4) - Rennes (3). La lutte pour une place sur le podium sera l'enjeu principal de la rencontre qui oppose deux formations à l'état de forme contrasté. Les Bordelais, méconnaissables à Nancy samedi dernier (0-1), se sont refait une santé en Coupe de l'UEFA en dominant l'Austria Vienne (2-1), alors que les Rennais, qui n'ont plus gagné depuis trois matches, toutes compétitions confondues, voient peut-être arriver la fin de leur état de grâce. Léger avantage tout de même aux Bretons, qui affichent des statistiques insolentes à l'extérieur (4 victoires, 2 nuls, aucune défaite).

Lorient (13) - Toulouse (12). Les Merlus, qui n'ont pas gagné un match depuis le 18 août, ne voient toujours pas le bout du tunnel. La réception de Toulouse, autre formation malade, est sans doute l'occasion rêvée de rebondir et de basculer du bon côté du classement. D'autant que le Téfécé a encore reçu un nouveau coup sur la tête avec une défaite peu glorieuse au Stadium, jeudi en Coupe de l'UEFA, contre le Sparta Prague (2-3). L'occasion également pour le Toulousain Gignac de retrouver son ancien club, qu'il a quitté cet été.


H.V/Source Web







Flashback :
< >

Mercredi 16 Mai 2018 - 16:31 Partagez vos infos ou vos images






Partageons sur FacebooK