Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Sport
21/10/2007 - 22:52

Football Ligue1: Lyon reprend le controle

LYON (Reuters) - Les journées qui passent permettent à l'Olympique Lyonnais de prendre davantage le contrôle de la Ligue 1 après un début de saison plein d'interrogations.



Il paraît en effet loin le temps, celui de la mi-août, où le sextuple champion de France promenait un certain mal être (nouveau staff, nouvelles habitudes, pertes de joueurs cadres...) sur les pelouses de France.

Lyon enregistrait alors une très inhabituelle série de deux défaites consécutives qui le plaçait au 12e rang, une place rarement occupée depuis le début de son règne en 2002.

Moins de deux mois plus tard, tous les ingrédients de cette entame délicate semblent digérés et la sérénité revenue, à tel point que l'OL avance désormais au rythme d'un futur champion, avec 22 points pris sur 24 possibles.

Au cours de cette période de plus de deux mois d'invincibilité hexagonale - la dernière défaite remonte au 18 août à Lorient (2-1) -, Lyon a cumulé les victoires (sept en huit matches) et conforté une place de numéro un que seul Nancy lui conteste.

"Notre animation offensive est très intéressante par moments, note Alain Perrin, l'entraîneur. Il y a une grande variété d'actions et cela doit aussi nous conforter dans l'idée que nous devons nous concentrer sur l'aspect défensif."

JEUNES POUSSES

"Nous jouons bien, à présent", analyse Kim Kälström, le milieu suédois de l'OL.

"Et nous l'avons fait face à deux adversaires directs et avec la manière lors des deux dernières journées. Nous avons retrouvé notre rythme, notre jeu et notre envie de jouer vers l'avant. Nous le faisons grâce à une application et une concentration retrouvées, avec notamment des passes courtes vers l'avant qui nous font bien progresser."

Lyon gagne aussi grâce aussi à l'explosion de ses jeunes pousses, visiblement libérées du poids des anciens Malouda, Abidal ou Tiago, partis sous d'autres cieux.

Ainsi, Karim Benzema, qui a ajouté un nouveau but à son escarcelle (onze réalisations en onze matches), et Hatem Ben Arfa, titularisé après ses deux premières sélections en Bleu cette semaine, affichent leur complémentarité.

"C'est le travail qui paie, note Benzema. Mais, si je marque, c'est grâce à mes coéquipiers, à l'image du but qui vient après un 'une-deux' avec Sid (Sidney Govou). Il faut poursuivre et, personnellement, je ne me mets aucun objectif."

A cela s'ajoutent la poussée de Fabio Santos et le retour de Fred, qui peut offrir de nouvelles solutions offensives à son entraîneur. On en oublierait presque que le gardien Grégory Coupet, dont le retour est attendu dans moins de deux mois, et le défenseur Cris (retour en février 2008) sont encore à l'infirmerie.

Reste maintenant le plus dur: exporter ses changements en Ligue des Champions.

Car, si le redressement national semble définitif, il n'en est pas de même sur la scène européenne: deux matches, deux défaites, zéro but marqués et six encaissés.

Mardi, Lyon a un rendez-vous capital à Stuttgart, où il se doit de l'emporter pour débuter l'opération sauvetage et effacer en partie les deux échecs à Barcelone (0-3) et devant les Glasgow Rangers (0-3).

"Nous avons accumulé de la confiance avec nos derniers matches, à nous de nous en servir à Stuttgart", commente Alain Perrin.

Pour cette rencontre capitale, l'OL change ses habitudes: les joueurs ont dîné ensemble samedi soir après le match disputé dans l'après-midi et se déplaceront en Allemagne dès dimanche soir après une séance d'entraînement programmée en fin d'après-midi en France.

H.V/YahooNews










Flashback :
< >

Mercredi 16 Mai 2018 - 16:31 Partagez vos infos ou vos images

Sport






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn