Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
pour y être
Sport
26/01/2011 - 16:21

Football: Stuttgart se sépare de l'Italien Camoranesi et news Sport

Football: Stuttgart se sépare de l'Italien Camoranesi - Adebayor débarque à Madrid - Rugby: l'Ecosse sur des charbons ardents - Handball: l'Allemagne voit rouge - Open d'Australie: Rafael Nadal digne dans la défaite - Tennis: la sélection française pour la Fed Cup contre la Russie - Ski: Jean-Baptiste Grange se replace avant les Mondiaux - Basket-ball: les gros assurent



Football: Stuttgart se sépare de l'Italien Camoranesi et news Sport
Football: Stuttgart se sépare de l'Italien Camoranesi
Le club allemand de Stuttgart a annoncé mercredi qu'il mettait fin au contrat de l'international italien Mauro Camoranesi, arrivé à l'intersaison de la Juventus de Turin. Le milieu de terrain, âgé de 34 ans, n'est jamais parvenu à s'imposer en Bundesliga. Il n'a disputé que sept matches de championnat et a été expulsé une fois. Stuttgart occupe la 17e place du classement du championnat d'Allemagne, avec trois points d'avance sur le premier relégable, le Borussia Mönchengladbach. (Reuters)

Adebayor débarque à Madrid

Indésirable à Manchester City, Emmanuel Adebayor a été prêté au Real Madrid mardi soir. José Mourinho, qui réclamait ardemment un attaquant supplémentaire, a donc été entendu par ses dirigeants. Le principal feuilleton du mercato hivernal international a pris fin puisque José Mourinho a fini par obtenir l'attaquant qu'il réclamait du côté du Real Madrid. Celui-ci ne sera pas Ruud Van Nistelrooy, bloqué par Hambourg, ni même Sergio Agüero (Atlético Madrid), Miroslav Klose (Bayern Munich) ou encore Fernando Llorente (Athletic Bilbao), dont les noms ont été cités dernièrement, mais Emmanuel Abebayor. L'attaquant togolais a été prêté avec option d'achat (Ndlr : environ 15 millions d'euros selon la presse espagnole) jusqu'à la fin de la saison, annonce le club merengue sur son site officiel. Un concurrent de poids pour Benzema Déjà peu utilisé par Roberto Mancini depuis le début de la saison, Adebayor, 26 ans, avait vu son horizon à City se boucher complètement avec la récente arrivée d'Edin Dzeko. A Madrid, il sera mis en concurrence avec Karim Benzema à la pointe de l'attaque en attendant le retour de blessure de Gonzalo Higuain. Régulièrement critiqué par Mourinho et même par certains de ses coéquipiers pour son manque d'investissement, l'attaquant français a donc du mouron à se faire. (Sport24)

Rugby: l'Ecosse sur des charbons ardents
En quête d'un second souffle dans le Tournoi, L'Ecosse se retrouve amputée de plusieurs cadres dont Chris Cusiter et Phil Godman. Trois nouveaux figurent sur la liste de 34 joueurs dévoilée par Andy Robinson qui a décidé de confier le brassard de capitaine à Alastair Kellock. Qu'il semble loin le sacre de 1999 ! Depuis, l'Ecosse n'a plus jamais remporté le Tournoi. Après une décennie passée à lutter avec l'Italie pour éviter la Cuillère de bois, les supporteurs semblent perdre patience. Pour preuve, l'affluence dans les stades écossais ne cesse de chuter. 2011 sera-t-elle l'année du renouveau ? Elle est en tout cas celle du changement. A l'orée du Tournoi des VI Nations, le XV du Chardon a un nouveau capitaine : Alastair Kellock. Le deuxième ligne de 29 ans a été promu par le sélectionneur Andy Robinson au regard des performances qu'il a affichées lors de la dernière tournée d'été en Argentine ponctuée par deux victoires de l'Ecosse. Evoluant à Glasgow, il a affronté les Toulousains en Coupe d'Europe et ainsi pu étudier leur jeu. Un atout de poids à dix jours du premier rendez-vous de son équipe, au Stade de France. (Sport24)

Handball: l'Allemagne voit rouge
A l'occasion de la dernière journée du tour principal, le Danemark a confirmé son excellent état de forme face à la Suède. L'Allemagne a en revanche sombré face à la Norvège, hypothéquant ses chances de participer aux Jeux Olympiques de Londres en 2012. L'Espagne assure, l'Allemagne déchante L'Allemagne a peut-être dit adieu aux Jeux Olympiques de Londres ce mardi. Opposés à la Norvège, à l'occasion de la dernière journée du tour principal, les Allemands ont subi une véritable déculottée (35-25). Malgré l'épée de Damoclès qui planait sur sa tête, la Mannshaft n'est jamais parvenue à imposer son jeu. Opportunistes, les Norvégiens ont ainsi concrétisé les multiples ballons perdus par les joueurs d'Heiner Brand, creusant l'écart au fil des minutes (+6). Les coéquipiers de Kristian Kjelling ont tout simplement déroulé leur handball, se permettant même de faire jouer les jeunes à l'image du longiligne Christoffer Rambo, qui prenait un malin plaisir à «allumer» les gardiens allemands (7 buts). Sans forcer, la Norvège a empoché un succès de prestige face à l'Allemagne, qui devra forcément envisager une profonde remise en question afin de revenir un jour rejouer dans la cour des grands. (Sport24)

Open d'Australie: Rafael Nadal digne dans la défaite
Digne dans la défaite, Rafael Nadal a tenu à rendre hommage à son adversaire, David Ferrer, l'homme qui restera dans l'histoire comme celui l'ayant privé du "Rafa Slam", un Grand Chelem sur deux années civiles. Le numéro un mondial espagnol a été balayé par son compatriote 6-4 6-2 6-3. "Je n'ai pas le coeur à évoquer la blessure", a d'emblée déclaré Rafael Nadal en conférence de presse. "Ce soir, par respect pour le vainqueur, je tiens à dire que David a livré un gros match. Je le félicite et lui souhaite bonne chance pour sa demi-finale. C'est difficile à vivre pour moi. Encore une fois, je m'arrête en quart de finale. Je ne pouvais pas donner plus." Nadal a été pressé par les médias d'expliquer comment il avait vécu son quart de finale. "Vous avez le droit d'écrire ce que vous voulez. Je n'ai pas à vous dire ce que j'ai ressenti sur le court parce que j'ai essayé de me donner à fond. Mais c'est évident que je ne me sentais pas à mon maximum", a-t-il dit. "J'ai eu un problème au tout début. Après ça, le match était quasi fini. Mais ça m'embête d'évoquer tout cela. A Doha, je n'étais pas en forme, aujourd'hui, j'ai d'autres soucis. On dirait qu'à chaque fois que je perds, j'ai des problèmes. Je ne veux pas dégager cette image. Je ne veux plus en parler. Si vous pouvez respecter cela, ce serait agréable pour moi." (Reuters)

Tennis: la sélection française pour la Fed Cup contre la Russie
Le capitaine de l'équipe de France de tennis féminin, Nicolas Escudé, a retenu Julie Coin, Alizé Cornet, Pauline Parmentier et Virginie Razzano pour affronter la Russie au 1er tour de la Fed Cup à Moscou, les 5 et 6 février, a annoncé mercredi la Fédération française de tennis. Escudé a dû composer avec le forfait d'Aravane Rezaï, qui a annoncé mardi qu'elle renonçait à disputer l'épreuve, de même que l'Open GDF-Suez à Paris, la semaine suivante. Il doit aussi compter sans la numéro un française, Marion Bartoli, qui refuse de disputer l'épreuve en raison du mode de fonctionnement de l'équipe. (Reuters)

Ski: Jean-Baptiste Grange se replace avant les Mondiaux
Le Français Jean-Baptiste Grange est devenu, qu'il le veuille ou non, l'un des grands favoris pour les championnats du monde de ski qui débuteront le 7 février à Garmisch-Partenkirschen, en Bavière. Le doublé du slalomeur français à Kitzbühel dimanche puis à Schladming mardi soir fait qu'il aura, comme le Croate Ivica Kostelic, actuellement en tête de la Coupe du monde, les faveurs des pronostics à l'heure de prendre le départ du slalom mondial, course de clôture de la compétition, le 20 février. A Kitzbühel, Jean-Baptiste Grange n'avait pas caché qu'il n'avait toujours pas 'digéré' son double échec des Mondiaux de Val d'Isère en 2009 où il semblait en mesure de remporter un titre ou une médaille, aussi bien en combiné qu'en slalom. "Il faut de la chance pour être en mesure d'aller jusqu'au bout, j'en ai eu à plusieurs reprises par le passé, mais j'en ai aussi manqué parfois" a-t-il expliqué à la presse à Schladming. La blessure au genou contractée en décembre 2009, qui l'a privé des Jeux olympiques de Vancouver, et celle subie à l'épaule lors d'une chute dans un slalom FIS à Chamonix couru après Noël l'ont rendu plus fort encore, surtout dans sa tête. (Reuters)

Basket-ball: les gros assurent
Les Celtics, les Mavericks, les Nuggets et les Lakers l'ont tous emporté la nuit dernière. Côté frenchy, Boris Diaw n'a pas brillé mais Charlotte s'est tout de même imposé à Sacramento. Le résumé de la nuit : Pas de surprise la nuit dernière sur les parquets de NBA. Tous les cadors qui étaient de corvée ont assuré. A commencer par Boston. Les Celtics se sont montrés sans pitié face à Cleveland (112-95). Renforcé par le retour de Kendricks Perkins (7 points, 6 rebonds), absent depuis les dernières finales NBA en raison d'une blessure au genou, le leader de la Conférence Eest a infligé une 18e défaite consécutive aux Cavs de J.J. Hickson (12 points, 17 rebonds), de retour à Boston pour la première fois depuis la dernière finale de Conférence Est. Paul Pierce a été le plus efficace aux shoots avec 24 points au compteur tandis que Rajon Rondo s'est chargé d'alimenter ses partenaires en caviars (11 points, 5 rebonds, 10 passes décisives). Les Lakers, eux, ont fait respecter la tradition au Staples Center. (Sport24)

Source : Yahoo Actualités




Ryma Mendy







Flashback :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar






Partageons sur FacebooK