Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
Sport
01/06/2007 - 20:11

Football: les inquiétudes de DOMENECH

Propos recueillis par Maxime DUPUIS

Avant d'affronter l'Ukraine et la Géorgie, Raymond Domenech se montre soucieux et craint une fatigue psychologique chez ses joueurs alors que la saison touche à sa fin. Concernant les convocations de Jimmy Briand et Bakary Sagna, le sélectionneur justifie son choix par leurs prestations récentes.



RAYMOND DOMENECH,
RAYMOND DOMENECH,
RAYMOND DOMENECH, comment abordez-vous les deux derniers matches de l'équipe de France de la saison, face à l'Ukraine (2 juin) et la Géorgie (6 juin) ?

R.D. : Je suis inquiet. A cette période de l'année, les joueurs sont dans des situations psychologiques difficiles. C'est un moment un petit peu délicat d'autant plus que, et je ne vais pas encore protester sur le tirage au sort du calendrier, les joueurs ukrainiens sont en pleine compétition et ne subissent pas cette usure psychologique. Il y a un vrai décalage comparé à nous. Ce n'est pas fin des qualifications mais c'est une période charnière. On sait que ces deux matches ne sont pas décisifs. Il n'y aura rien de définitif mais il est évident que l'on doit gagner ces matches à domicile pour rester en course et être présent lors du sprint final.

Pour ces matches, vous avez fait appel à trois gardiens de but, et notamment Sébastien Frey. Pourquoi avoir ouvert votre sélection à un portier supplémentaire ?

R.D. : On ne sait jamais ce qui peut arriver. Les joueurs partent en vacances à cette période et il était donc important d'avoir un gardien de rechange en cas de pépin. Rappeler quelqu'un au bout de dix jours alors qu'il est parti en vacances n'est pas évident. C'est pour cela qu'on en a pris un troisième. D'ailleurs, Sébastien Frey est rayonnant et considéré comme l'un des meilleurs gardiens d'Italie.

Après avoir rajeuni l'équipe en mars dernier, vous avez une nouvelle fois fait appel à des nouveaux, Jimmy Briand et Bakary Sagna. Pourquoi ces deux joueurs en particulier ?

R.D. : Jimmy Briand fait une très bonne fin de saison. Il est performant et fait partie de ce type de joueurs qui peuvent s'installer en équipe de France. Même chose pour Bakary. Il a été performant, élu défenseur latéral de l'année par ses pairs (ndlr : lors des trophées UNFP). A ce poste là, on n'avait pas beaucoup de solution. A lui de confirmer son talent.

Avez-vous pensé sélectionner Mathieu Delpierre ?

R.D. : Oui mais c'est un défenseur central. Il a joué latéral à l'époque où il était avec moi en Espoirs. Avec les 19 ans aussi. Ensuite, il est passé défenseur central. Je le connais, je le suis. Comme j'ai suivi Valérien Ismaël. Il est champion d'Allemagne, ce n'est pas un hasard. Il a 26 ans et encore des possibilités. Mais il est vrai qu'à ce poste de défenseur central, il y a de la concurrence en équipe de France. L'antériorité et l'expérience ne parlent pas pour lui. Mais je lui souhaite de continuer à progresser la saison prochaine.

On sent que les choses bougent...

Pour lire la suite, ouvrez le lien en pièce jointe:

H.V/Source Web










Flashback :
< >

Mercredi 16 Septembre 2020 - 11:42 Le Chef de l'Etat turc attaque Emmanuel Macron

Mercredi 16 Septembre 2020 - 11:38 Maroc : Un enfant de 11 ans violé et tué

Sport






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn