Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
L'Economie en temps réel et en continu
26/03/2008 - 11:44

Ford a accepté de vendre Jaguar Land Rover à l'Indien Tata selon un syndicat


Le constructeur automobile américain Ford a accepté de vendre ses marques britanniques Jaguar et Land Rover à son concurrent indien Tata, a annoncé mercredi le syndicat britannique Unite, confirmant des informations de presse en ce sens.



"Nous aurions préféré que Ford conserve ces entreprises dans son giron, d'autant plus que Land Rover est très rentable", a déclaré dans un communiqué Tony Woodley, secrétaire général adjoint de Unite, plus grand syndicat du Royaume-Uni avec plus de deux millions d'adhérents.

"Mais avec les engagements qu'a donnés Tata pour le futur de Jaguar Land Rover, et notamment de continuer à se fournir en moteurs fabriqués (dans les usines Ford) à Bridgend et Dagenham, nous sommes heureux qu'ils se soient impliqués", a-t-il ajouté.

Il a cependant regretté que Ford n'ait pas décidé de conserver une participation dans les deux marques, sous-entendant que Tata allait les reprendre en totalité. "C'est une grosse déception", a dit le responsable syndical.

L'indien Tata Motors devait annoncer mercredi l'achat des marques britanniques Jaguar et Land Rover auprès du géant américain Ford pour deux milliards de dollars, une acquisition qui va le catapulter dans le difficile secteur des voitures de luxe d'où il est absent.

Ce contrat spectaculaire est déjà signé et l'annonce formelle devrait intervenir à 12h00 GMT, a indiqué l'agence officielle Press Trust of India (PTI), qui évalue le prix de cession à entre 2 et 2,5 milliards de dollars.

Ford avait acheté la célèbre marque de luxe Jaguar en 1989 pour 2,5 milliards de dollars et Land Rover, spécialisé dans les 4X4, en 2000 pour 2,7 milliards de dollars. Mais le groupe, qui a fait face à de lourdes pertes ces dernières années, avait dû se résoudre à s'en séparer l'an dernier, pour mieux se concentrer sur le redressement de ses activités aux Etats-Unis.

Unite s'était prononcé, à défaut de leur maintien au sein du groupe Ford, pour une reprise des deux marques par le groupe indien, qui semble avoir présenté de bonnes garanties en matière d'emplois et du développement des deux marques, et Ford avait désigné Tata comme son candidat préféré début janvier.

Jaguar et Land Rover emploient autour de 16.000 personnes en direct au Royaume-Uni, et jusqu'à 40.000 en incluant les fournisseurs et les sous-traitants.

Les deux entreprises sont implantées essentiellement dans la région des West Midlands, au centre de l'Angleterre, un des berceaux de la révolution industrielle qui est devenu au XXe siècle le centre de la production automobile au Royaume-Uni.

Le patron du conglomérat Tata Group et de sa filiale automobile Tata Motors, Ratan Tata, s'était engagé il y a quelques semaines au salon automobile de Genève à faire "croître et prospérer" les deux marques britanniques.

yahoo.com

Y.K/sourcesWeb










Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn