Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
21/01/2011 - 10:49

France: Jean-Luc Mélenchon propose sa candidature à la présidentielle et autres infos

Jean-Luc Mélenchon propose sa candidature à la présidentielle - Les députés votent l'article clé de la réforme de la garde à vue - Ségolène Royal s'adresse au peuple et prône la résistance - Marseille: deux employées détournent 700.000 euros des caisses - Le patrimoine des Français a doublé en 10 ans - La thèse de l'enlèvement privilégiée après la disparition d'une femme - Plus de 131.000 logements sociaux construits en 2010



France: Jean-Luc Mélenchon propose sa candidature à la présidentielle et autres infos
Jean-Luc Mélenchon propose sa candidature à la présidentielle
Le président du Parti de gauche, a annoncé vendredi qu'il proposerait sa candidature à l'élection présidentielle de 2012 en France. Le sénateur, qui a claqué la porte du PS en novembre 2008 pour fonder son propre parti, met donc la pression sur ses partenaires du Front de gauche pour en être le candidat unique. "La décision est prise. On a bien réfléchi et je propose ma candidature, d'abord ce week-end à mes amis, nos instances se réunissent", a-t-il dit sur RMC. "Puis je la proposerai à mes partenaires, notamment le Parti communiste. J'adresse aussi cette candidature aux autres formations, comme le NPA (Nouveau Parti anticapitaliste-NDLR)." Le Parti communiste avait démenti début janvier des informations annonçant son ralliement à une candidature de Jean-Luc Mélenchon au nom du Front de gauche. Le PCF avait ajouté qu'un candidat serait désigné début juin. (Reuters)

Les députés votent l'article clé de la réforme de la garde à vue
Les députés français ont adopté jeudi l'article clé de la réforme de la garde à vue, pour permettre la présence l'avocat tout au long de sa durée contre trente minutes au début actuellement. L'article 7 du texte présenté par le ministre de la Justice, Michel Mercier, prévoit toutefois des cas dérogatoires où l'arrivée de l'avocat pourra être différée pendant 12 heures en droit commun, 24 heures en matière de crime organisé et 72 heures dans les affaires de terrorisme. Le droit à garder le silence, qui avait été supprimé en 2003, est rétabli, avec obligation pour les enquêteurs de le notifier à la personne gardée à vue en même temps que la notification du droit à l'assistance d'un avocat, dit le texte. La personne en garde à vue pourra faire prévenir à la fois sa famille et son employeur et non plus l'un ou l'autre. Elle pourra garder certains objets intimes comme des lunettes et l'examen médical réalisé au cours de la garde à vue devra se tenir "à l'abri du regard et de toute écoute extérieurs". Comme le voulait le gouvernement et le groupe UMP, l'Assemblée nationale maintient que la garde à vue restera sous le contrôle du procureur de la République, lié au pouvoir politique, et non pas du juge des libertés, indépendant par son statut, comme le proposait la commission des Lois. Ce point est critiqué par les syndicats d'avocats et de magistrats, qui jugent incompatible un tel pouvoir du procureur avec des arrêts de la Cour européenne des droits de l'homme qui estiment qu'il ne peut être considéré comme une autorité judiciaire, du fait de son lien avec le pouvoir exécutif. (Reuters)

Ségolène Royal s'adresse au peuple et prône la résistance
La candidate aux primaires du Parti socialiste, a prononcé jeudi un discours marqué par une volonté de renouer avec la tradition historique du PS, lors d'un déplacement à Bully-les-Mines, dans le Pas-de-Calais. Invitée pour la journée par François Lemaire, le maire PS de la ville, l'ex-candidate à la présidentielle a ainsi loué les valeurs ouvrières du bassin minier et sa "population de travail, d'engagement, de solidarité". Bully-les-Mines n'est situé qu'à une cinquantaine de kilomètres de Lille, le fief de Martine Aubry, la première secrétaire du PS, et à une vingtaine de kilomètres d'Hénin-Beaumont, où Marine Le Pen, aujourd'hui présidente du Front national, a été candidate lors de plusieurs scrutins ces dernières années. Comme elle l'avait annoncé, Ségolène Royal s'est efforcée, dans un discours d'une demi-heure, de renouer avec l'électorat "historique" de la gauche. La présidente du conseil régional de Poitou-Charentes a ainsi salué la "région ouvrière où s'enracine l'histoire du socialisme". Elle a déclaré avoir "l'espérance d'une société différente" qui placerait "le peuple dans sa dignité au centre de l'action publique". Dans son discours, prononcé dans le complexe sportif Pierre Mauroy (du nom de l'ancien maire socialiste de Lille), elle a regretté la marginalisation des ouvriers et des classes populaires et a souhaité revenir "aux fondamentaux de la démocratie: le pouvoir du peuple, par le peuple, pour le peuple". (Reuters)

Marseille: deux employées détournent 700.000 euros des caisses
Deux employées ont réussi à détourner environ 700.000 euros des caisses de l'hôpital psychiatrique Edouard-Toulouse, situé dans les quartiers nord de Marseille, a-t-on appris vendredi de source judiciaire, confirmant une information du journal "Le Parisien". Les deux salariées ont été jusque là qualifiées de "modèles" au sein de la régie de l'établissement, âgées de 40 et 58 ans. Les deux suspectes auraient abusé de l'utilisation de cartes de carburant destinées au personnel hospitalier, mais aussi détourné de l'argent liquide destiné aux activités socio-thérapeutiques des patients, précise-t-on de source proche de l'enquête. Les enquêteurs ont également découvert qu'elles ont rédigé de fausses factures en imitant la signature d'autres fonctionnaires. Les deux femmes, qui nient les faits, ont été présentées en fin de semaine à un juge d'instruction marseillais et mises en examen pour "détournement de fonds publics et recel, faux et usage de faux et usurpation d'identité". Elle ont été remises en liberté, mais placées sous contrôle judiciaire avec obligation de verser chacune une caution de 25.000 euros. (AP)

Le patrimoine des Français a doublé en 10 ans
Il  a doublé en 10 ans pour dépasser 10.000 milliards d'euros, selon les résultats d'une étude publiés vendredi. La richesse des Français, qui investissent massivement dans la pierre et dans l'assurance-vie, se chiffre précisément à 10.060 milliards d'euros, soit huit années de revenus ou cinq années de PIB, rapporte le quotidien, qui cite des chiffres pour l'année 2009 communiqués par la direction du Trésor à quelques parlementaires de la majorité. Les Français sont ainsi plus riches que les Allemands ou les Américains, dont le patrimoine représente six années de revenus, mais moins que les Britanniques (11 années), note le Figaro. La flambée des prix de l'immobilier explique largement cette envolée du patrimoine sur la décennie écoulée, les appartements, maisons et terrains représentant 61% du patrimoine privé, écrit le quotidien. La publication de ces chiffres intervient alors que le gouvernement planche sur la fiscalité du patrimoine. (Reuters)

La thèse de l'enlèvement privilégiée après la disparition d'une femme
La thèse de l'enlèvement était privilégiée jeudi soir par les gendarmes qui tentent de retrouver une jeune femme de 18 ans disparue mardi alors qu'elle rentrait de son travail à la Bernerie-en-Retz (Loire-Atlantique), a-t-on appris de source judiciaire. Un homme d'une trentaine d'années domicilié dans la région a été interpellé par le GIGN et placé en garde à vue à la gendarmerie de Pornic. La jeune femme n'a pas pour l'instant été retrouvée. Employée dans un restaurant à la Bernerie-en-Retz, la disparue a envoyé un SMS à des proches au cours de la nuit où elle indique avoir été violée et être séquestrée. Son scooter, dont le moteur était allumé et qui portait des traces de choc, a été découvert mercredi vers 7h30 du matin à deux kilomètres de son lieu de travail et à quelques centaines de mètres de son domicile où elle vit en famille d'accueil depuis l'âge de dix ans avec sa soeur, à La Boutinardière. Selon la patronne de la disparue, interrogée par le quotidien "Ouest France", la jeune femme aurait été importunée mardi par un homme grand et brun qu'elle aurait repoussé. Des traces de sang suspectes ont été retrouvées dans le véhicule de l'homme placé en garde à vue et doivent être analysées. Sa voiture a été également examinée par des experts de la gendarmerie qui y cherchent des traces éventuelles d'un choc avec le deux-roues de la disparue. Décrit comme violent, le suspect a été condamné à de multiples reprises, notamment pour viol, et était sorti de prison en février dernier. (AP)

Plus de 131.000 logements sociaux construits en 2010
Ces logements sociaux ont été construits en 2010 en France, un "record absolu" dont s'est félicité jeudi le secrétaire d'Etat au Logement, Benoist Apparu. Ce chiffre ne satisfait ni le Parti socialiste, qui met en avant les "1,2 million de personnes qui attendent un logement social", ni les associations de mal-logés, qui dénoncent les "dizaines de milliers" de logements sociaux vendus ou démolis chaque année. "Entre 1978 et 2003, droite, gauche confondues, on en faisait en moyenne 50.000 par an", a déclaré Benoist Apparu sur Europe 1. "Depuis 2004, on en fait 100.000 par an, cette année, 131.509, c'est le record absolu depuis 30 ans." Benoist Apparu s'est félicité que ces logements sociaux aient été construits dans des villes où les besoins sont grands. "Avant, à peine un quart des logements sociaux étaient bâtis dans des régions type Ile-de-France, où on a un vrai besoin de construction. En deux ans, nous sommes passés de 25% à 33% de logements sociaux financés dans ces régions-là", a-t-il dit. Interrogé sur l'obligation de 20% de logements sociaux imposée aux communes de plus de 3.500 habitants par la loi, Benoist Apparu a reconnu qu'elle n'était pas toujours respectée. Il a par ailleurs opposé une fin de non-recevoir à la demande du maire socialiste de Paris, Bertrand Delanoë, réclamant un effort de la part de l'Etat pour parvenir à franchir la barre des 20% de logements sociaux dans la capitale, contre 17% actuellement. (Reuters)

Source : Yahoo Actualités


Ryma Mendy








Flashback :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK