Sommaire
France
25/03/2008 - 12:52

France : Le commissaire Moigne placé en détention provisoire et autres news


Le commissaire Moigne placé en détention provisoire; L'UNEF estime que 20.000 étudiants verront leur bourse baisser à la rentrée universitaire; SNCM: grève des officiers contre la suppression des médecins embarqués; Alerte après la vente de près de 2,5 tonnes de viande contaminée; Eva Martinet rejugée à partir de mercredi pour le meurtre de sa fille Cady; Négociation sur la pénibilité au travail: réunion de la dernière chance; L'absence de Michel Fourniret à son procès serait "une insulte de plus", selon la mère d'une des victimes.



Le commissaire Moigne placé en détention provisoire
La cour d'appel de Paris a décidé mardi le placement en détention provisoire du commissaire Patrick Moigne, soupçonné d'avoir monnayé des informations sur de futures opérations de police, a-t-on appris de source proche du dossier.

M. Moigne, 48 ans, dirigeait depuis 2003 la Brigade des fraudes aux moyens de paiement (BFMP), une unité de la sous-direction des affaires économiques et financières (AEF) de la PJ de Paris.

Il est soupçonné d'avoir monnayé à des tiers des informations puisées dans un fichier de police, le système de traitement des infractions constatées (Stic). On lui reproche également d'avoir abusé de sa position pour rendre d'"autres services" rémunérés à des tiers.

L'UNEF estime que 20.000 étudiants verront leur bourse baisser à la rentrée universitaire
L'UNEF estime que 20.000 étudiants vont voir le montant de leur bourse baisser à la prochaine rentrée universitaire -de 450 à 2.000 euros par an selon les cas- en raison d'une restriction des critères d'attribution décidée par le gouvernement. Selon le syndicat, cette baisse entraînera la perte pure et simple d'une bourse pour 2.000 d'entre eux.

Les étudiants remplissent actuellement leur dossier de demande de bourse 2008-2009 et ont jusqu'au 30 avril pour le faire, rappelle l'Union nationale des étudiants de France (UNEF) dans un communiqué diffusé mardi.

SNCM: grève des officiers contre la suppression des médecins embarqués
Les officiers de la Société nationale Corse-Méditerranée (SNCM) ont entamé mardi une grève de 48 heures pour protester contre un projet de suppression des médecins embarqués, a-t-on appris auprès de l'intersyndicale et de la direction.

Quatre des cinq rotations prévues dans la journée entre Marseille et la Corse sont annulées en raison de la grève, ont indiqué l'intersyndicale et la direction de la SNCM, contrôlée depuis près de deux ans par le groupe Veolia.

Alerte après la vente de près de 2,5 tonnes de viande contaminée
Près de 2,5 tonnes de viande possiblement contaminée par la bactérie E. Coli ont été vendues début mars dans des magasins Carrefour, Déli et Monoprix en région parisienne, dans l'Ouest et le Nord, ont indiqué mardi les services vétérinaires de la Manche.

"A ce jour, nous n'avons aucun malade" sur l'ensemble de la France, a indiqué à Frédéric Macqueron, directeur départemental des services vétérinaires de la Manche, en confirmant l'information révélée par Le Parisien dans son édition de mardi.

Eva Martinet rejugée à partir de mercredi pour le meurtre de sa fille Cady
La cour d'assises de Paris rejugera à partir de mercredi, et jusqu'au 31 mars, Eva Martinet, condamnée il y a deux ans par la cour d'assises de Seine-Saint-Denis à dix ans de prison pour avoir étranglé en 2003 dans le parc de La Courneuve sa fille de 7 ans Cady.

En juin 2006, les jurés n'avaient pas suivi les réquisitions de l'avocat général Sylvie Odier qui avait réclamé une peine deux fois supérieure pour ce que Mme Odier a qualifié de meurtre "égoïste".

Négociation sur la pénibilité au travail: réunion de la dernière chance
Patronat et syndicats vont tenter mardi de sauver la négociation sur la pénibilité au travail, lors d'une réunion qui s'annonce pour les syndicats comme celle de la dernière chance, à quelques jours du début de la concertation sur les retraites.

Trois ans après son lancement, la négociation semble s'enliser et même effectuer "un retour en arrière" selon les syndicats. La dernière proposition patronale a consisté à entamer un état des lieux des salariés susceptibles d'être concernés par la mise en place d'un dispositif de départ anticipé à la retraite, s'ils ont été exposés à de trop fortes pénibilités (charges lourdes, environnement agressif, etc).

L'absence de Michel Fourniret à son procès serait "une insulte de plus", selon la mère d'une des victimes
Marie-Noëlle Bouzet, la mère d'Elisabeth Brichet, une adolescente victime présumée de Michel Fourniret, a estimé lundi que si celui-ci n'assistait pas à son procès, cela serait "une insulte de plus aux victimes".

"Ce n'est pas une personnalité qui a du remords, c'est une personnalité qui construit sa vie, qui se nourrit de la souffrance des autres, donc le remords ne serait qu'une manipulation de plus", a-t-elle estimé sur France-3.

Yahoo.com

M.D/sourcesweb









Flashback :
< >

Dimanche 3 Décembre 2017 - 14:53 Le gène de la paresse

Jeudi 11 Février 2010 - 18:34 Vêtements grandes tailles homme à Marseille

Vendredi 30 Octobre 2009 - 20:29 Régie de spectacles et d'événementiel

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn