Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
04/01/2011 - 13:42

France: Manuel Valls persiste sur les 35 heures et autres infos

Manuel Valls persiste et signe sur les 35 heures - Coup de froid sur le moral des ménages - Une enquête sur des menaces présumées contre des églises coptes - Enlèvement et viol d'une jeune Russe à Paris - France: deux rames de TGV se trompent de destination - Huit islamistes présumés devant les assises à Paris - Repli du marché automobile français en décembre et en 2010



France: Manuel Valls persiste sur les 35 heures et autres infos
Manuel Valls persiste et signe sur les 35 heures
La semaine de travail en France doit passer de 35 heures à 37 ou 38 avec des augmentations de salaire, a préconisé mardi Manuel Valls. Le député socialiste de l'Essonne précise ainsi son idée de "déverrouiller" les 35 heures, qui a soulevé un tollé à gauche. "Je propose d'augmenter de deux ou de trois heures, à négocier évidemment avec les partenaires sociaux, la durée légale du travail et donc le salaire d'autant en supprimant également le dispositif sur les heures supplémentaires, en tout cas une partie", déclare Manuel Valls sur RTL. "C'est se donner les marges de manoeuvre pour sortir du blocage français sur les salaires et sur le travail mais aussi, c'est une manière d'alléger le budget de l'Etat", ajoute-t-il. Manuel Valls, qui se situe souvent à la droite du PS, a annoncé sa candidature à la primaire pour désigner le candidat socialiste à l'élection présidentielle de 2012. (Reuters)

Coup de froid sur le moral des ménages
Le moral des consommateurs français s'est dégradé en décembre, en raison notamment de la montée des inquiétudes pour le niveau de vie et de la crainte de l'inflation, montre l'enquête mensuelle de conjoncture auprès des ménages publiée mardi par l'Insee. L'indicateur résumant l'opinion des ménages sur la situation économique a reculé de trois points à -36, repartant à la baisse après trois mois de hausse et s'éloignant de nouveau de sa moyenne de long terme de -19. Tombé à -46 en octobre 2008, en pleine crise financière, il était remonté à -30 en janvier de l'an dernier. Sept économistes interrogés par Reuters anticipaient pour décembre un chiffre en hausse à -31. La baisse inattendue annoncée par l'Insee s'explique entre autres par une détérioration de l'opinion des ménages sur leur situation financière personnelle passée et future, les composantes correspondantes de l'indicateur perdant respectivement trois et cinq points. Le solde d'opinion sur le niveau de vie passé abandonne parallèlement cinq points tandis que celui sur les perspectives d'évolution du niveau de vie recule de quatre points. Même si cette évolution peut s'expliquer en partie par des éléments ponctuels, comme les mouvements sociaux d'octobre-novembre et les intempéries du début décembre, elle traduit "une véritable crise de confiance", estime Alexander Law, chef économiste de Xerfi. (Reuters)

Une enquête sur des menaces présumées contre des églises coptes
Une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Paris après la plainte d'un prêtre copte de Chatenay-Malabry (Hauts-de-Seine) faisant état d'une menace terroriste contre des églises coptes, a-t-on appris lundi de source proche de l'enquête. Selon le prêtre, l'un de ses fidèles a signalé des menaces d'attentats en Europe et en France lancées sur Internet. L'église copte de Chatenay-Malabry aurait été citée parmi les objectifs dans l'Hexagone, précise-t-on de même source. Toutefois, "en général quand les terroristes veulent s'en prendre à une cible, ils n'en font pas état sur internet", note cette source. Cette plainte a été déposée dimanche au lendemain d'un attentat perpétré devant une église copte à Alexandrie en Egypte qui a fait 21 morts. L'enquête a été confiée à la section anti-terroriste (SAT) de la Brigade criminelle de Paris. (AP)

Enlèvement et viol d'une jeune Russe à Paris
Un homme soupçonné d'avoir enlevé et violé une jeune femme russe durant la nuit de la Saint-Sylvestre à Paris a été interpellé dimanche, a-t-on appris lundi de source policière et auprès de la préfecture de police de Paris. Placé en garde à vue au deuxième district de police judiciaire (DPJ), le suspect a reconnu les faits et devrait être déféré mardi au parquet de Paris. L'enlèvement avait eu lieu samedi vers 3h30 lorsque deux femmes avaient été prises en stop au niveau du boulevard Poniatowski (XIIème arrondissement) par un homme alors qu'elles voulaient se rendre en boîte de nuit. En chemin, le conducteur avait réussi à faire descendre l'une d'entre elles sous prétexte d'aller lui faire acheter un paquet de cigarettes. L'inconnu s'était ensuite enfui emmenant avec lui l'autre jeune femme. Cette dernière, une Russe de 21 ans, avait été retrouvée vers 4h15 près d'une station-service de Montgeron (Essonne). Entendue par la police, elle a dit avoir été frappée et violée à plusieurs reprises. Grâce aux images de vidéo-protection, les enquêteurs du 2ème DPJ identifiaient le véhicule du violeur. Ils remontaient ensuite la piste de cette voiture, propriété d'un garage et prêtée par le propriétaire à un deuxième homme domicilié en Seine-et-Marne. (AP)

France: deux rames de TGV se trompent de destination
Après la pagaille liée à la neige et les 12 heures de retard du Strasbourg-Port-Bou, une nouvelle péripétie est venue entacher ce week-end l'image de la SNCF : l'inversion de deux TGV à destination de l'Ouest. L'incident, présenté comme rarissime, a concerné dimanche un double train à grande vitesse venant de Montpellier via Lyon, dont l'une des rames était à destination de Nantes et l'autre de Rennes. Arrivées à Massy, en Essonne, les deux rames jumelées ont été séparées et interverties par erreur : celle de Rennes a pris la direction de Nantes, et celle de Nantes est partie vers Rennes.Les clients ont tout de suite été informés de cette erreur par les contrôleurs, assure la SNCF. Résultat : les passagers sont arrivés avec un retard de 55 minutes pour ceux de Nantes et de plus de deux heures pour les Rennais. "A ma connaissance, ce genre d'incident n'est jamais arrivé dans la région. C'est très rare, sachant qu'un millier de TGV circulent chaque jour en moyenne en France", a déclaré Thierry Chaplais, responsable de la communication de la SNCF pour la Bretagne. (Reuters)

Huit islamistes présumés devant les assises à Paris
Les islamistes radicaux présumés, soupçonnés de deux attaques à main armée pour financer la mouvance radicale, selon l'accusation, sont jugés depuis lundi matin par la cour d'assises spéciale de Paris. Quatre d'entre eux comparaissent détenus. Leur procès doit durer jusqu'au 28 janvier. Cette affaire a débuté en décembre 2005 avec l'interpellation d'une vingtaine de personnes à la suite du braquage raté, deux mois plus tôt, d'une société de transport de fonds à Beauvais, dans l'Oise. Les malfaiteurs étaient repartis bredouilles, l'explosif utilisé n'ayant pas ouvert une brèche suffisamment grande dans le mur de l'entrepôt pour qu'ils puissent s'y introduire pour y dérober les fonds. Le responsable présumé de ce groupe radical est, selon l'accusation, un Franco-Algérien de 36 ans, Ouassini Cherifi, dit "Le Turc". Les autres accusés sont deux Français, un Algérien et quatre Tunisiens. Sous couvert d'un restaurant "Le rendez-vous gourmand" et d'un cyber-café, l'expansion de ce groupe "ressortait d'une stratégie élaborée destinée à promouvoir et financer la cause", selon l'acte d'accusation. Les enquêteurs de la Direction de la surveillance du territoire (DST, aujourd'hui Direction centrale du renseignement intérieur, DCRI) ont établi que certains membres de ce groupe avaient participé en mars à l'attaque d'un dépôt de l'Imprimerie nationale dans le Nord où des documents officiels avaient été dérobés. (AP)

Repli du marché automobile français en décembre et en 2010
Les immatriculations de voitures neuves ont baissé de 5% le mois dernier par rapport à décembre 2009, et de 3% en 2010 par rapport à l'année précédente, à nombre de jours ouvrables comparable, selon les statistiques publiées ce lundi par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). En données brutes, 228.383 voitures particulières neuves ont été immatriculées en décembre 2010, soit 0,7% de moins qu'en décembre 2009. Ces deux mois comptaient respectivement 23 et 22 jours ouvrables. Sur l'année écoulée, ce sont 2.251.736 voitures particulières qui ont été immatriculées, soit 2,2% de moins qu'en 2009, avec respectivement 254 et 252 jours ouvrables. Toujours en données brutes, les immatriculations de marques françaises ont baissé de 0,1% en décembre et de 2,3% en 2010 (-5,3% pour Citroën, +2,2% pour Peugeot, -3,7% pour Renault). (Reuters)

Source : Yahoo actualités


Ryma Mendy









1.Posté par lavocate5 le 14/01/2011 18:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
http://islamic-intelligence.blogspot.com/2008/01/operation-november-1950-la-france-est.html
LES SITES JOINTS IP
http://islamic-intelligence.blogspot.com/2008/02/operation-november-1950-sarkosy-olmer...

Nouveau commentaire :
Twitter


Flashback :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League







Partageons sur FacebooK
Petites annonces