Sommaire
France
20/09/2006 - 18:09

France : Pub et Marketing politique



France : Pub et Marketing politique
L'hebdomadaire Voici surprend en choisissant d'utiliser l'image de Laurent Fabius pour sa nouvelle campagne publicitaire. Désormais, la pub n'hésite plus à utiliser l'image des politiques. La peopolisation des politiques en France est un phénomène observé, en Grande Bretagne, au Canada et aux Etat Unis notammanet, avec curiosité. Qui en retirera le plus grand intérêt: la presse ou les politiques?

l ’hebdomadaire Voici surprend en choisissant d’utiliser l’image de Laurent Fabius pour sa nouvelle campagne publicitaire. De plus en plus, la pub n’hésite plus à utiliser l’image des politiques.

A force d’utiliser les formules chocs, il fallait bien que Laurent Fabius devienne un slogan à lui tout seul. L’hebdomadaire Voici a choisi d’utiliser l’image de l’ancien premier ministre pour sa nouvelle campagne de publicité. L’affiche reprend ainsi mot pour mot la phrase polémique du socialiste contre Ségolène Royal. Le 24 août dernier, il lâchait dans L’Express au sujet de la favorite des sondages : « Je préfère dire Voici mon projet, plutôt que : mon projet, c’est Voici ». Et le magazine d’afficher fond jaune sur fond noir, « Quand Laurent Fabius nous fait de la pub, c’est Royal ». Un beau coup marketing pour cette campagne signée Léo Burnett mais un certain agacement de la part de Fabius qui n’a pas été consulté pour l’utilisation de son image.

Lire la suite


Henri VARIO-NOUIOUA









Flashback :
< >

Mercredi 16 Septembre 2020 - 11:42 Le Chef de l'Etat turc attaque Emmanuel Macron

Mercredi 16 Septembre 2020 - 11:38 Maroc : Un enfant de 11 ans violé et tué

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League


Si vous voulez encourager EditoWeb MagaZine,faites un don:




Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn