Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

Rss
 
Régions
18/11/2007 - 00:54

France Télécom: Trafic de cuivre: treize personnes interpellées à Marseille

Elles sont soupçonnées d'avoir dérobé des câbles de cuivre appartenant à France Télécom. Le préjudice est évalué à au moins 50.000 euros.



Treize personnes soupçonnées d'avoir participé à des vols de câbles de cuivre appartenant à France Télécom ont été interpellées mardi matin à Marseille et sa région, lors d'une opération qui a mobilisé une centaine de gendarmes.

Sur commission rogatoire d'un juge d'instruction du TGI d'Aix-en-Provence, les gendarmes sont intervenus dans deux casses situées dans les quartiers nord de Marseille, sous l'oeil des caméras de télévision et des photographes.

Ils ont également interpellé, très tôt dans la matinée à leur domicile, des personnes soupçonnées d'avoir volé des câbles souterrains de cuivre entre le 1er octobre 2006 et le 31 mars 2007 à Fos-sur-Mer, Marseille ou encore Le-Puy-Sainte-Réparade, puis de les avoir revendus à des casses.

Selon le directeur régional de France Télécom, François Barou, "à ce stade de l'enquête, on ne peut pas donner d'élément chiffré précis mais à titre d'exemple, on estime à 40 km de câble le matériel volé, soit en poids environ 57 tonnes, sur les Bouches-du-Rhône, en 18 mois".

Selon le lieutenant Daniel Bianco, les personnes interpellées font notamment partie d'entreprises sous-traitantes de France Télécom. "Un système s'était mis en place et avait pour but de permettre aux employés d'arrondir leurs fins de mois", a-t-il expliqué.

Au sein des casses dans lesquelles les gendarmes sont intervenus, ils n'ont retrouvé qu'"une petite partie" des câbles. Le préjudice est pour le moment évalué à "environ 50.000 euros", selon la même source, mais pourrait être plus élevé, les investigations et les auditions pouvant apporter d'autres informations aux enquêteurs.

"France Télécom a systématiquement et très rapidement déposé des plaintes chaque fois qu'il a été constaté des vols de cette nature", a expliqué François Barou qui rappelle que le préjudice lié à ce type de vol dépasse le simple prix du métal mais doit aussi prendre en compte "la remise en état de nos réseaux et les coupures de trafic pour nos clients".


H.V./source l'Express






H.V./source l'Express

Flashback :
< >

Mercredi 16 Mai 2018 - 16:31 Partagez vos infos ou vos images






Partageons sur FacebooK