Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.

pour y être
France
07/11/2005 - 23:28

France: banlieues vues des USA

Les images d’incendies dans la nuit et d’affrontements entre jeunes et policiers sont tout d’abord très télégéniques. En raison du décalage horaire, ces émeutes se déroulent en plein ‘prime time’ aux Etats-Unis. Les chaînes d’information en continu peuvent donc relater les événements en temps réel.



France: banlieues vues des USA
A la une des journaux, en page d’accueil des sites Internet et en boucle sur les télévisions, les violences en France sont dans tous les médias américains. Pourquoi une telle attention ?
Les images d’incendies dans la nuit et d’affrontements entre jeunes et policiers sont tout d’abord très télégéniques. En raison du décalage horaire, ces émeutes se déroulent en plein ‘prime time’ aux Etats-Unis. Les chaînes d’information en continu peuvent donc relater les événements en temps réel. Fox News, qui a envoyé un deuxième journaliste à Paris, émet ainsi des "Arlets" (informations urgentes). Les programmes sont interrompus régulièrement pour faire intervenir les correspondants, par exemple lorsque les premières voitures sont brûlées dans Paris intra-muros.
Deuxièmement, Paris étant très fréquentée par les touristes américains, les Etats-Unis doivent s’exprimer sur la crise. "Les choses tournent si mal dans la région de Paris que l’ambassade américaine appelle les touristes à rester à l’écart de ces endroits, en dehors des limites de la ville de Paris," répète Greg Palkot sur Fox News, au cours de ses directs de Paris. "Les violences ne se déroulent pas dans le centre de Paris," MSNBC. "Mais le Département d’Etat publie un avertissement concernant les trains. Il y a des trains qui passent à travers ces banlieues. Ils préviennent les américains de regarder leur route, et peut-être d’éviter de prendre le train tant que ces violences continuent."
Troisièmement, les médias américains tentent d’établir un lien entre les violences urbaines et la menace terroriste islamiste, un sujet très sensible aux Etats-Unis. Selon la Une du New York Timess, le ministre des affaires étrangères Philippe Douste-Blazy a prévenu que la France risquait de perdre la bataille dans les quartiers d’immigrés face à la radicalisation des mouvements religieux. "Un langage diplomatique pour désigner l’extrémisme islamiste", précise entre parenthèses le New York Times. Selon Fox News, le fondamentalisme est "peut-être derrière ces activités violentes". Par ailleurs, CBS a diffusé hier un reportage sur les risques terroristes en France.
Enfin, les violences permettent de montrer du doigt l’impuissance des autorités françaises. Les propos de Nicolas Sarkozy, qualifiant les jeunes de "voyous", passent en boucle sur les télés, comme sur ABC. Le Washington Post remarque : “les pires émeutes en France de ces dernière années ont paralysé le gouvernement, laissant les dirigeants se disputer sur comment arrêter la violence. Le président Jacques Chirac ne s’est pas publiquement adressé à la nation autrement que par un communiqué à travers son porte parole, appellant au calme." NBC parle de "crise nationale". Et le site CNN.com propose un sondage : "Comment les autorités françaises devraient traiter les violences ?". Plus de 20 000 personnes (63 %) ont répondu "déployer des troupes", 8000 personnes (28 %) préconisent d’imposer un couvre-feu.

Source Web









Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League






Partageons sur FacebooK
Facebook Sylvie EditoWeb Facebook Henri EditoWeb



Mobile
Facebook
Twitter
LinkedIn