Sommaire
Editoweb Magazine propose des commentaires d'actualité et de la littérature, des textes littéraires - sciences fiction, polar, littérature fantastique, ésotérisme - et des infos en temps réel.
Rss
pour y être
France
11/01/2011 - 16:19

France: coup de filet dans l'enquête sur la mort d'une policière et autres actus

Coup de filet dans l'enquête sur la mort d'une policière - François Fillon: les otages français éliminés froidement - Marseille: la compagnie aérienne à bas coûts Ryanair ferme sa base - Sarkozy se dit confiant dans la coopération d'Obama pour le G20 - Le Parlement engage l'ultime ligne droite du quinquennat - Le gouvernement tire les leçons de la pagaille de Noël - Intempéries: dix mesures pour éviter de nouveaux dysfonctionnements - Procès rouvert pour Bissonnet: qui aurait fait tuer sa femme



France: coup de filet dans l'enquête sur la mort d'une policière et autres actus
Coup de filet dans l'enquête sur la mort d'une policière
La police française a procédé mardi à un coup de filet dans le cadre de l'enquête sur la mort d'une policière municipale, tuée le 26 mai 2010 à Villiers-sur-Marne, dans la banlieue parisienne, a-t-on appris de source proche des forces de l'ordre. Près de 300 agents de la brigade de répression du banditisme, de l'antigang et de la police locale ont procédé à l'aube à une vingtaine d'interpellations en Seine-Saint-Denis, dans le Val-de-Marne, le Val-d'Oise et l'Oise. Les personnes arrêtées sont notamment soupçonnées d'attaques de fourgons blindés. Olivier Tracoulat, seul suspect formellement identifié grâce à son ADN après la mort de la policière, n'a pas été retrouvé. L'enquête sur le décès d'Aurélie Fouquet n'a pour le moment donné lieu qu'à une arrestation, le jour des faits. La policière municipale, âgée de 26 ans et mère d'un garçon d'un an, a été tuée au niveau de la sortie de Villiers-sur-Marne de l'autoroute A4, dans le Val-de-Marne. (Reuters)

François Fillon: les otages français éliminés froidement
Les deux otages français morts au Niger ont été "éliminés froidement" par leurs ravisseurs, certainement des membres de l'organisation Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), a déclaré lundi François Fillon. Le Premier ministre a livré lors de ses voeux à la presse des détails sur le dénouement de la prise d'otages, expliquant notamment que seuls les militaires français étaient intervenus lors de l'assaut final. "Ils (les otages) ont été éliminés froidement, selon les premiers éléments dont je dispose", a dit François Fillon. "Bien sûr, l'enquête sera approfondie et tous les résultats seront communiqués aux familles", a-t-il ajouté avant d'appeler les Français en zone sahélienne à "redoubler de prudence". Les corps des otages portaient des traces noires de brûlures et leurs mains étaient liées derrière le dos, a dit sur place à Reuters un membre du personnel de l'hôpital de Niamey. Le ministre français de la Défense, Alain Juppé, qui s'est rendu lundi à Niamey à la demande du Premier ministre, a dit avoir demandé aux autorités nigériennes "des mesures complémentaires" de sécurité, notamment pour les ressortissants français. "Les autorités nigériennes m'ont assuré qu'elles étaient en train de revoir leur dispositif de sécurité pour améliorer les choses", a-t-il dit à la presse. Alain Juppé a cité le renforcement de la sécurité du lycée et du centre culturel français et de lieux publics "fréquentés par tout le monde et par nos ressortissants" comme l'aéroport de Niamey. (Reuters)

Marseille: la compagnie aérienne à bas coûts Ryanair ferme sa base
La compagnie aérienne irlandaise à bas coût Ryanair a fermé mardi sa seule base installée en France qui était implantée sur l'aéroport Marseille-Provence, sur la commune de Marignane (Bouches-du-Rhône), a annoncé un porte-parole de l'aéroport. La compagnie avait annoncé le 13 octobre dernier sa décision après la mise en examen par un juge d'Aix-en-Provence de la société Ryanair, fin septembre, pour "travail dissimulé, prêt illicite de main d'oeuvre et emploi illicite de personnel navigant". Cette procédure faisait référence aux conditions de rémunération de ses 200 salariés locaux à la suite d'une plainte déposée par plusieurs syndicats de pilotes de ligne. Elle visait l'emploi des personnels sous contrats de travail irlandais, ce qui permettait jusque-là à Ryanair d'échapper aux cotisations sociales françaises et à l'impôt sur le revenu. La procédure judiciaire suit normalement son cours, selon le parquet d'Aix-en-Provence. Plusieurs centaines d'emplois, directement liés à l'exploitation des lignes Marseille-Brest, Marseille-Lille, Marseille-Nantes, Marseille-Agadir (Maroc), Marseille-Eindhoven (Pays-Bas) et Marseille-Venise (Italie) sont désormais menacés dans la région marseillaise. Julien Boullay, le directeur du marketing de l'aéroport, chiffre à 500 le nombre d'emplois menacés chez Ryanair, qui avait permis la création de 1.000 emplois directs ou induits depuis 2006. (AP)

Sarkozy se dit confiant dans la coopération d'Obama pour le G20
Nicolas Sarkozy s'est déclaré persuadé lundi de pouvoir compter sur la coopération des Etats-Unis et de leur président pour proposer des solutions aux grands déséquilibres économiques mondiaux dans le cadre du G20. Le président français est venu à Washington sonder son homologue américain sur les priorités de la présidence française du G20, deux semaines avant sa conférence de presse de lancement. "Avec Barack Obama, nous allons proposer de nouvelles idées au G20 comme au G8", a-t-il dit dans le Bureau ovale de la Maison Blanche, après un premier entretien avec Barack Obama. "Nos équipes vont travailler ensemble, dur, pour faire des propositions qui aillent dans le même sens sur les grands sujets que sont la monnaie, les prix des matières premières et tous les sujets qui sont sur la table du G20 pour réduire les déséquilibres mondiaux", a ajouté le président français. Nicolas Sarkozy a fait du lancement d'une réforme du système monétaire international (SMI), de la lutte contre la volatilité des prix des matières premières et du financement du développement, des priorités de la présidence française du G20. (Reuters)

Le Parlement engage l'ultime ligne droite du quinquennat
Députés et sénateurs reprennent mardi le chemin de leur hémicycle respectif pour une dernière année de travail intensif avant l'élection présidentielle et les législatives du printemps 2012. Nicolas Sarkozy a confirmé le 31 décembre, dans ses voeux aux Français, que trois réformes importantes étaient attendues pour l'année 2011, qui verra le renouvellement de la moitié des conseillers généraux en mars et les sénatoriales fin septembre. Ce dernier scrutin pourrait offrir une occasion historique à la gauche de devenir majoritaire au Palais du Luxembourg. "2011 doit être une année utile pour les Français. Nous allons donc continuer à réformer parce que c'est la seule façon de protéger la France et les Français", a dit le chef de l'Etat. La première des réformes concerne la garde à vue. Elle doit être impérativement votée avant le 1er juillet prochain comme l'a décidé l'été dernier le Conseil constitutionnel afin de tenir compte des injonctions de la Cour européenne des droits de l'homme. Les débats commencent le 18 janvier à l'Assemblée nationale pour une durée de deux semaines. Le volet justice pourrait être alourdi, Nicolas Sarkozy ayant chargé le garde des Sceaux, Michel Mercier, de préparer un texte visant à introduire des jurés populaires dans les tribunaux correctionnels et d'application des peines. (Reuters)

Le gouvernement tire les leçons de la pagaille de Noël
Dix mesures, concernant notamment l'information des usagers, ont été arrêtées lundi lors d'une table ronde destinée à tirer le bilan de la pagaille de Noël dans les transports français. La ministre de l'Ecologie et des Transports, Nathalie Kosciusko-Morizet, a réuni les acteurs des transports sur la base de l'enquête lancée au lendemain des dysfonctionnements. Pendant plusieurs jours, les chutes de neige avaient perturbé la circulation des voitures, des trains et même le décollage des avions. "Bien qu'exceptionnels, les épisodes neigeux de décembre imposent aux pouvoirs publics une réaction vigoureuse", a déclaré Nathalie Kosciusko-Morizet dans un communiqué. "Je demande à Météo France, à la SNCF, à la RATP, aux préfets et aux services de mon ministère de mettre en oeuvre au plus vite les dix mesures issues de la table ronde", a-t-elle ajouté dans un communiqué. Concernant le trafic ferroviaire, la SNCF devra travailler avec les constructeurs pour rendre les trains en France plus résistants au froid et à la neige dès la conception, indique le compte rendu de la table ronde. L'entreprise devra également améliorer la qualité de l'information fournie aux usagers dans les gares ou dans les trains par "tous les canaux possibles", y compris par le biais d'une radio SNCF. Autre consigne: renforcer le dispositif de prise en charge des voyageurs en cas de perturbation exceptionnelle, notamment pour assurer le ravitaillement. (Reuters)

Intempéries: dix mesures pour éviter de nouveaux dysfonctionnements
"Nous avons établi des responsabilités" mais "nous ne voulons pas pointer de boucs émissaires": après les nombreux dysfonctionnements constatés sur les réseaux routier et ferroviaire lors des épisodes neigeux de décembre, la ministre de l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet a tenu à mettre l'accent lundi sur la recherche de "solutions" pour améliorer l'organisation des transports terrestres. Dix mesures ont ainsi été annoncées à l'issue d'une table ronde réunissant les différents acteurs.
Une autre réunion, consacrée cette fois-ci aux problèmes rencontrés dans le transport aérien, sera organisée jeudi. Lundi après-midi, des représentants des services de l'Etat, de la SNCF, de Réseau Ferré de France, de Météo France, ainsi que des fédérations professionnelles et des associations d'usagers ont participé à la table ronde. Au terme de cette réunion, Nathalie Kosciusko-Morizet et le secrétaire d'Etat chargé des Transports Thierry Mariani ont annoncé dix mesures, dont quatre concernent la route. Le gouvernement souhaite notamment revoir les modalités de mise en oeuvre des interdictions de circulation des poids lourds, en lien avec les services concernés du ministère de l'Intérieur, "pour être certain" que les mesures proposées sont "cohérentes avec une qualité du contrôle maintenue", a souligné la ministre de l'Ecologie et des Transports lors d'une conférence de presse. (AP)

Procès rouvert pour Bissonnet: qui aurait fait tuer sa femme
Le procès de l'homme d'affaires Jean-Michel Bissonnet, accusé d'avoir fait assassiner sa femme en 2008 près de Montpellier, s'est rouvert lundi devant les assises de l'Hérault. L'accusation soutient que Jean-Michel Bissonnet a payé son jardinier pour tuer sa femme avant qu'un vicomte ne l'aide à faire disparaître l'arme du crime. L'affaire avait connu un rebondissement lors d'une première ouverture de l'audience en octobre. La cour avait alors renvoyé l'audience car il était apparu que Jean-Michel Bissonnet avait tenté en détention de suborner un témoin afin de faire croire qu'il était étranger à l'affaire et que c'était le vicomte Amaury d'Harcourt, son complice présumé, le vrai responsable. Jean-Michel Bissonnet a reconnu cette tentative de subornation tout en maintenant qu'il était innocent. Il y a perdu le concours de ses premiers avocats. A la reprise du procès, lundi à Montpellier, trois nouveaux défenseurs se sont présentés pour ce second round judiciaire, l'ancien président de la Ligue des droits de l'homme Henri Leclerc, Nathalie Sényk et Frédéric Vérine. Le procès doit durer quatre semaines. Jean-Michel Bissonnet, 63 ans, est soupçonné d'avoir fait assassiner sa femme, Bernadette, une pharmacienne, par son ancien jardinier, Meziane Belkacem. Ce dernier dit avoir utilisé un fusil et avoir perçu 30.000 euros. (Reuters)

Source : Yahoo Actualités






Ryma Mendy








Flashback :
< >

Mercredi 19 Septembre 2012 - 23:26 Pomme d'Amour: Prêt à Porter Femmes Dakar

Monde: Toute l'Actu | France | Régions | L'Info en Temps Réel | Commerces et services | Publi-Reportages | Internet | L'Economie en temps réel et en continu | La Bourse en Direct | Faits Divers - Société | Humeurs - Rumeurs | Tribune Libre | Chroniques | Art et Culture | Histoire | Al Wihda International | Altermag | Forum laïc | Stars-Sailors-League